50 000 personnes souhaitent rejoindre l’île des amateurs de cryptomonnaies

Qu’est-ce que Satoshi Island ?

Satoshi Island est une île de l’archipel des Vanuatu, située dans le Pacifique, qui ambitionne de devenir le futur paradis de tous les adeptes des cryptomonnaies. Cette île a été nommée ainsi en l’honneur de Satoshi Nakamotopseuonyme du mystérieux créateur du Bitcoin (BTC).

les 4 investiseurs à l’origine du projet sont James Law, Denys Troyak, Taras Filatov et Benjamin Nero. Ils sont tous dans le milieu des cryptomonnaies depuis de nombreuses années, et travaillent sur ce projet d’île depuis 2017.

Leur ambition est claire : fonder la capitale mondiale des cryptomonnaies, en réunissant de très nombreux passionnés.

Pour ce faire, les fondateurs du projet ont déjà acheté l’île de Lataro, sur le territoire du Vanuatu. Celle-ci est composée à l’heure actuelle uniquement de vastes forêts vierges d’une superficie de 300 hectares, il faut tout bâtir de zéro. Les infrastructures et les propriétés seront construites en respectant la biodiversité de l’île, et seront alimentées notamment par de l’énergie verte, avec des panneaux solaires.

L’île de Satoshi Island

Les travaux des bâtiments sur l’île ont déja commencé, ou des petites maisons au décor futuriste sont en train de voir le jour. Les constructeurs s’activent égallement sur les travaux d’infrastructure pour permettre aux futurs habitants d’avoir accès à l’eau courante et à l’électricité.

Sur cette île aux allures de paradis, quelques caractéristiques sont intéressantes :

  • tous les paiements de biens ou de services seront effectués en cryptomonnaies ;
  • l’achat et la vente de terrains immobiliers seront effectués en NFTs.

Ce n’est pas la première fois que des amoureux des cryptomonnaies tentent de se réunir dans un univers à part entière : en 2020, un projet de navire de croisière « crypto-friendly », MS Satoshiavait vu le jour.

Les conditions pour rejoindre l’île

Le nombre d’habitants sur cette île sera limité à 21 000, en référence aux 21 millions d’unités de BTC. Mais l’engouement des adeptes des cryptomonnaies ne s’est pas fait attendre : 50 000 candidatures pour être officiellement citoyen de cette île ont été comptabilisées à la date du 23 mars 2022.

Et pourtant, les conditions pour obtenir un visa pour ce petit paradis ne sont pas données à tout le monde :

  • il faudra payer 130 000 dollars pour obtenir la nationalité vanuataisesoit environ 118 000 euros ;
  • il faudra egalement obtenir le NFT de la nationalité de l’îleune sorte de passeport.

L’île de Satoshi Island pourra être visitée par les candidats sélectionnés au deuxième semestre 2022, mais pour y habiter, il faudra attendre l’année 2023.

Une fiscalité très avantageuse

Évidemment, le territoire n’a pas été choisi au hasard pour attirer les détenteurs de cryptos : l’île bénéficieracomme tout l’archipel du Vanuatu, d’une fiscalité très avantageuse sur les plus-values ​​en cryptomonnaies, à savoir pas le moindre impôt.

Les responsables de Satoshi Island le confirment :

L’île n’aura pas « d’impôt sur les profits, les dividends ou les revenus pour les entreprises comme pour les individus, pas non plus de taxes sur les gains du capital ou sur l’héritage. »

Pays particulièrement pauvre, ce nouveau projet devrait donner une bonne dynamique à l’économie du Vanuatu. Ce projet est d’ailleurs soutenu par le gouvernement du paysqui y voit une occasion rêvée de faire venir des personnes brillantes sur son territoire, et ainsi créer des emplois.

Les investisseurs à l’origin du projet l’affirment :

« Le ministre des Finances était déjà intéressé par l’idée d’une économie numérique et de l’utilisation de la technologie blockchain lorsque nous lui en avons parlé, il était donc très enthousiaste prits à l’ux puissent s’installer à Vanuatu. »

Quoi qu’il en soit, en attendant que les premiers habitants arrivent sur l’île en 2023, un tel projet peut faire rêver tout amateur de cryptomonnaies.

👉 Sur le même sujet – Fiscalité des gains en cryptomonnaies : la situation en 2022

Les précédents projets de « paradis crypto » n’ont pas abouti

Attention quand même à prendre ce projet d’île avec du recul et à ne pas s’engouffrer la tête la première, quand on voit ce qu’ont donné des initiatives similaires par le passé.

En effet, ce n’est pas la première fois que des investisseurs souhaitent regrouper des fans de cryptomonnaies au même endroit, avec des règles avantageuses et tout ce qui va avec. D’ailleurs, le projet du navire de croisière MS Satoshi que nous avons évoqué en début d’article ne semble jamais avoir été concrétisé. Nous n’avons pas plus de nouvelles à l’heure actuelle.

Au Sénégal, c’est l’idée de « crypto-city » du célèbre chanteur Akon qui semble au point mort presque 2 ans après l’annonce initiale. Le premier bâtiment devait sortir de terre entièrement en 2024, mais sur place aucune construction n’a démarré. Et pire encore, le promoter du projet immobilier est accusé d’arnaque.

Un projet très similaire à celui de Satoshi Island semble égallement à l’arrêt, celui de Cryptoland. Les investisseurs souhaitaient racheter une île de l’archipel des Fidji pour créer une communauté d’amateurs de cryptomonnaies. Mais ils n’ont pas réussi à acheter l’île, et ils ne donnent plus aucune nouvelle sur leurs réseaux sociaux depuis mi-février, comme le montre leur Twitter.

En sachant ça, il serait peut-être préférable d’avoir d’autres garanties, même si dans le projet de Satoshi Island, l’île a été achetée, et les constructions ont commencé. Ce qui devrait être un signe positif pour le reste de cette initiative. À suivre.

👉 En savoir plus – La crypto-city d’Akon : un projet irréaliste ?

Source : Satoshi Island

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continue à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un mis bient ou service article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A proppos de l’auteur : Timothé Bernines

twitter-soothsayerdata

Passionné par l’univers de l’investissement, les cryptomonnaies attirent mon attention depuis maintenant quelques années. Ayant un intérêt majeur pour les domaines des nouvelles technologies et du Web 3, c’est pour cela que j’ai naturellement souhaité rédiger des articles sur Cryptoast, afin de contribuer à la democratisation de cet univers dans la société.
Tous les articles de Timothé Bernines.

Leave a Comment