Assurances : en 10 ans, les cotisations se sont envolées jusqu’à +40%


(Credits: © adragan – stock.adobe.com)

Auto, habitation, santé… aucun contrat n’a été épargné par les hausses tarifaires en 2022, suivant la même tendance qu’au cours des dix dernières années. Résultat : le prix des cotisations s’envole.

Par MoneyVox,

Chaque année, les foyers qui sont assurés pour leur voiture, pour leur logement ou pour leurs frais de santé doivent payer un peu plus cher leur protection. Entre 2010 et 2020, ces augmentations ont atteint de +16 à +40 %, de quoi entamer sérieusement le pouvoir d’achat des Français. Pourquoi les hausses se multiplient-elles ? Quelles sont les perspectives pour les années à venir ? Quels sont les contrats d’assurance les plus chers ? Reponses.

+16% pour les contrats d’assurance auto

Assurer un véhicule en 2022 représente un budget conséquent. Qui plus est, la plupart des contrats d’assurance ont vu leurs tarifs augmenter, alors même qu’ils avaient déjà progressé de +16% selon les données collectées par Assurland sur la période allant de 2010 à 2020. Un paradoxe’on sait que le nombre d’accidents corporels est en forte baisse, avec -33 % enregistrés sur les mmes années. Pourtant, le montant des primes versées par les assureurs est en hausse de +5,7 % selon les données de France Assureurs, et ce pour une raison très simple : le prix des véhicules est de plus en plus élevé, avec des options et des technologies plus poussées, ce qui impacte le coût des réparations lors d’un accident. Pour faire face à ce phénomène, les assureurs augmentent donc le prix des cotisations d’assurance auto en conséquence.

Vers une explosion des tarifs d’assurance habitation ?

Avec une augmentation de +33 % en seulement 10 ans, l’assurance habitation revient de plus en plus cher aux propriétaires et aux locataires. Ici, c’est le poids des sinistres liés aux catastrophes naturelles qui pèse dans la balance et oblige les compagnies d’assurance à revoir leur copie tous les ans. Incendies, inondations, tempêtes… les aléas climatiques sont de plus en plus fréquents et de plus en plus violents. Dans cette optique, la taxe Catnat, qui alimente le fonds de garantie pour les catastrophes naturelles, devrait voir son taux passer de 12 à 18% en 2025. Cependant, pour certains experts du secteur, ce ne serait qu’un début : l’ Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) prévoit une explosion des tarifs d’ici 30 ans, avec des hausses comprises entre 130 and 200% pour tous les contrats d’assurance habitation.

Lire aussi : Assurance : ces Français qui découvrent trop tard qu’ils ne sont pas couverts !

La palme des hausses tarifaires revient aux mutuelles santé

En matière d’augmentation tarifaire, les mutuelles santé sont indétrônables. Entre 2010 et 2020, leurs prix ont augmenté de près de 40%, bien plus que les cotisations d’assurance auto ou habitation. Representant déjà un budget conséquent pour la plupart des ménages, les assurances santé sont donc de plus en plus coûteuses, et ce pour deux raisons distinctes. La première est liée à l’évolution démographique de la population: les Français vivent de plus en plus vieux, entraînant une augmentation des frais liés aux soins et à la santé de manière générale. Le second facteur qui implique une augmentation des tarifs des mutuelles est celui de l’évolution des technologies du monde médical. Avec des appareils plus performants et des techniques de plus en plus pointues, les mutuelles doivent consentir à des remboursements plus élevés, ce qui se répercute directement sur leur politique tarifaire. Le comparateur d’assurance en ligne Assurland conclut ainsi: “Ces deux facteurs combinés entrainent une augmentation mécanique et inéluctable du prix des mutuelles chaque année.”

.

Leave a Comment