Bitcoin comme réseau unique : Jack Dorsey imagine le web 5

La décentralisation comme idéal – Le millésime 2022 du fameux rendez-vous crypto Consensus Festival à Austin, au Texas, aura cette année encore apporté son lot d’annonces importantes. Vendredi dernier, c’est Mike Brockle project leader de TBD – une filiale de Block -, qui a alimenté les discussions avec la préparation d’un web 5 entièrement basé sur Bitcoin. Explications à suivre !

Du web 1 au web 5 pour rendre le pouvoir aux utilisateurs

Au début des années 90, naquit le web 1. A cette époque, peu de familles possédaient une connexion. Il y avait peu de contenus à consultant. C’était les grands débuts de l’internet. Seul du texte était disponible avec de rares images. D’ailleurs, les utilisateurs se contentaient de consulter les pages et éventuellement de cliquer sur un lien pour aller vers d’autres pages. On peut considérer qu’il a existé entre 1989 et 2005.

Ensuite sont apparus des sites d’un nouveau genre. Non seulement l’on pouvait consulter des contenus révolutionnaires – comme des vidéos ou de la musique,- mais l’on pouvait surtout soi-même en mettre en ligne. Ce fut l’avènement des réseaux sociaux et des plateforms collaborations, comme YouTube, Facebook, etc. L’utilisateur est égallement devenu acteur, et le partage se démocratise. Ainsi, parlait-on du web 2.

Le probleme ? La gestion de vos donnieesla confidentialite de vos activités et la protection de votre vie privee. Des entreprises gigantesques se forment. Elles monétisent les données et font fortune sur ce modèle. C’est en opposition à ce système et en voulant « horizontaliser » le processus par la blockchain que le fameux web 3 va voir le jour avec Bitcoin en tête de proue. Malheureusement, les critiques affluent de toute part, notamment de Jack Dorseypourfendeur d’un web 3 trop centralise à son goût.

Bitcoin en passe de devenir le seul et unique réseau du web 5 ?

>> Le Bitcoin fluctue, c’est aussi pour ça qu’on l’aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX (lien affilié) <<

Bitcoin et la décentralisation au cœur du système

Pour Dorsey, la présence trop importante de fonds d’investissements, de plateformes géantes et le recours systématique au contrôle d’identite ont tué l’idée originelle :

« Vous ne possédez pas le web 3. Les fonds d’investissement, si. Il n’échappera jamais à leur emprise. C’est finalement une entité centralisée avec une étiquette différente. Sachez dans quoi vous vous embarquez. »

C’est pourquoi, avec sa société Block et sa filiale au nom mystérieux « TBD »il va lancer cette idée de web 5. En voici les grandes lignes.

Ce nouveau réseau functionnera exclusive sur le protocol Bitcoin pour profiter de sa construction décentralisée par essence. Le web 5 sera une ainsi plateforme web décentralisée (DWP) fonctionnant avec des identifiants décentralisés (DID) et des nœuds web décentralisés (DWN). Tout ceci permet la création d’applications web égallement décentralisées. Oi! Le terme « décentralisé » revient à chaque ligne, mais c’est l’objectif ultime du projet.

Bien sûr, ce réseau d’un nouveau genre aura le bitcoin comme moyen de paiement. Il devrait de plus permettre à chaque utilisateur de monnayer directement ses données et ainsi de rester maître du traitement fait de ses activites en ligne et de son identity. Les détails de ce projet ont été publié sur un document ouvert à tous.

A ce jour, tout ceci n’est qu’un projet en open source et aucune date de sortie n’est annoncée. Dernière chose : vous vous demandez peut-être pourquoi web 5, et pas 4 ? En fait, le web 5 est égal au web 2 et au web 3, soit le web 5. Logique ! Terminons avec une dernière citation pleine d’humilité de Jack Dorsey :

« Ce sera probablement notre contribution la plus importante à internet. Fier de l’équipe. »

Loin d’un marché des cryptomonnaies plus que morose, l’équipe de Block continue donc d’imaginer le futur d’internet et l’envisage reposer uniquement on Bitcoin. Quoi que l’on en pense, cela a le mérite d’alimenter les discussions et de faire débat entre les maximalistes et les autres. Et à l’heure ou les plateformes centralisées font naufrage les unes après les autres, on a du mal à leur donner tort.

Il n’a jamais été aussi important and urgent qu’actuellement de mieux découvrir, et de s’exposer raisonnablement à Bitcoin et aux cryptomonnaies! Pour ce faire, le Journal du Coin vous conseille la plateforme FTX. En allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référenceune réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC.

Leave a Comment