Bitcoin, une innovation – La tokenisation des actifs financiers changera la face du monde

Passer les actives on blockchain – grâce à Bitcoin (BTC) et ses semblables crypto-actifs de nombreuses innovations onté apportées. L’une d’entre elles est la « tokenisation » d’actifs classiques (non cryptos) pour les rendre plus mobiles, et donc facils à échanger. Des premières expériences de tokenisation ont ainsi notamment eu lieu dans le domaine de l’immobilier. Ce phénomène de numérisation des actifs semble en tout cas n’en être qu’à ses balbutiements. Il pourrait pourtant bien revolutionner l’économie et la finance à l’avenir.

Un tsunami massif de tokens: 16 000 milliards $ d’ici 2030

L’incroyable potentiel d’innovations des cryptomonnaies et de leurs technologies est désormais pris très au sérieux. Un récent rapport publié par le Boston Consulting Group (BCG), estime que la tokenisation pourrait être une des principales niches de développement permis par les réseaux blockchains.

En collaboration avec la place de marché numérique ADDXle BCG a voulu estimer quelle quantité d’actifs aujourd’hui considéré comme « illiquide » pourrait bénéficier d’une numérisation dans un écosystème crypto. Car contrairement aux actions ou aux contrats financiers papiers (futuresETF, …), dont la liquidité est considéré relativement proche de celle de la monnaie, des actifs comme l’immobilier ou les matieres premières restent moins facilement échangeables.

Tenez-vous bien, le potentiel dans ce domaine de la tokenisation est simplement gigantesque à moyen terme. En effet, le Boston Consulting Group estime que ce marché pourrait atteindre, à lui seul, les 16 000 milliards de dollars d’ici à 2030. Dans moins de 8 ans donc ! Sachant que le marché crypto dans son entier pèse actuellement environ 1 000 milliards de dollars.

La tokenisation des actifs à un avenir plus que prometteur !

>> Venez vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur (lien commercial) <<

Une tokenisation qui va emporter rapidement tous les suffrages

Et attendez ! C’est une estimation considérée comme « très prudente ». En effet, dans le cas d’une configuration très favorable (d’un point de vue réglementaire notamment), cette tokenisation pourrait toucher un total de 68 000 milliards de dollars d’actifs. De quoi donner le tournis.

Si les auteurs de ce rapport sont si enthousiastesc’est parce que les applications de la tokenisation leur semble virtuellement infinis :

« Davantage de classes d’actifs font l’objet de tokenisation. De plus en plus d’actifs non conventionnels et illiquides (par exemple, les céréales, les exploitations de fraises, les vins exotiques, le whisky, etc.) commencent à être tokenisés. (…) [Par exemple,] en Argentine, Agrotoken a introduit de nouvelles options financières dans le secteur de l’agroalimentaire, qui pèse plusieurs milliards de dollars, en permettant aux agriculteurs de convertir des tons de récoltes de soja mat en un stablecoin adossée.re à une premi (…) »

Le rapport parle également de la tokenisation de l’artvia les tokens non fongibles, ou NFT. Des grandes entreprises, comme le géant de l’électronique LG, se mettent au NFT et à cette nouvelle forme d’art numeric. Et si les estimations du Boston Consulting Group étaient les bonnes finalement ?

Vous n’êtes toujours pas convaincu de l’importance vitale de prendre le train de Bitcoin et des cryptomonnaies ? Quittons-nous bons amis : rien ni personne n’y parviendra ! À défaut, n’attendez plus pour préparer l’avenir. Courez-vous inscrire sur BinanceLA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Leave a Comment