ces 11 applications de Google Play Store piratent vos données, supprimez-les vite !

© Firmbee.com / Unsplash

Dans cet article, on va vous parler d’un virus qui opère chez Android. Pour une fois, il ne s’agit pas de la Covid-19, mais d’un virus informatique. Celui-ci peut être, dans une autre mesure, très contraignant puisqu’il peut paralyser votre téléphone, vous voler des informations personnelles et même votre argent. Le développement du digital en général a permis de faciliter nos vies de manière considérable, c’est l’évidence. Hélas, cela an entraîné aussi d’autres problèmes. Aucun système n’est parfait. Ainsi, les cyberattaques sont de plus en plus nombreuses. Il faut se méfier de n’importe quel mail, SMS, site web, applications. Plus rien n’est sûr. Google Play Store qui vous permet de télécharger des applications est une nouvelle fois concernée par des virus ou plus précisément un malware. Pour protéger les utilisateurs, Google a supprimé une douzaine d’applications dans a boutique Android. On vous dresse la liste noire mise en avant par les chercheurs.

11 applications to supprimer d’urgence de votre smartphone!

Tout d’abord, est-ce que vous connaissez la différence entre un virus informatique et un malware ? En effet, ces deux termes ne désignent pas tout à fait la même chose. Pour faire simple, un virus représente un seul type de logiciel malveillant. Un malware représente tout un groupe de logiciels malveillants. Alors, ce dernier fait qu’il peut être beaucoup plus dangereux que le premier. Par exemple, un malware peut être un virus informatique, vers, cheval de Troie, ransomware, spyware, adware, scareware… Ainsi, il est urgent de vous protéger et de vérifier les applications Android que vous avez récemment téléchargées…

Les chercheurs en sécurité informatique, un métier d’avenir !

En effet, les chercheurs en sécurité informatique ont pointé du doigt plusieurs applications dans le Google Play Store. C’est devenu tellement récurrent qu’ils ont beaucoup de travail. En effet, il n’y a pas une semaine sans qu’ils mettent la main sur des logiciels malveillants dans la boutique de Google. Par exemple, ils avaient trouvé de faux antivirus qui pouvaient voler l’argent de l’utilisateur. Ou encore un malware qui était capable de dérober des cryptomonnaies. Enfin, un virus pouvait aussi utiliser le micro d’un téléphone portable à l’insu des utilisateurs. Ce genre de problèmes ne sont pas à prendre à la légère, car cela peut aller très loin en effet.

Pour le malware du jour, ce sont les experts d’AppCensus qui l’ont trouvé. Ainsi, voici la liste des 11 applications malveillantes à ne surtout pas télécharger ou à supprimer de toute urgence de votre smartphone.

  • Speed ​​Camera Radar

  • Al-Moazin Lite

  • Wi-Fi Mouse

  • QR & Barcode Scanner

  • Qibla Compass – Ramadan 2022

  • Simple Weather & Clock Widget

  • Handcent Next SMS-Text with MMS

  • Smart Kit 360

  • Al Quran MP3 – 50 Reciters & Translation Audio

  • Full Quran MP3 – 50 Languages ​​& Translation Audio

  • Audiosdroid Audio Studio DAW

Le malware vole toutes vos données personnelles

Cette list comprend des applications assez variées, comme des applis météo, des lecteurs QR Code ou d’autres qui permettent de contrôler votre PC à distance. Dans la liste, il ya aussi des applications de prières pour les musulmans. Ces applications vérolées ne font plus partie du Play Store, car le malware qu’elles abritent est capable de récupérer vos informations privées. Que ce soit les numéros de téléphone, les adresses mail, les mots de passe, les conversations dans les messageries ou même l’historique des déplacements grâce au GPS.

60 millions de victimes potentielles de ces applications

Le plus effrayant dans cette affaire de malware, c’est que les utilisateurs sont très nombreux. En effet, ces applications on été téléchargées plus de 60 millions de fois. De plus, le code a été élaboré par une société panaméenne du nom de Measurement Systems. Celle-ci est spécialisée dans la récolte de données statistiques et elle aurait rémunéré les créateurs de ces applications pour qu’ils intègrent son code dans leurs logiciels. À savoir aussi, cette entreprise est une filiale de Vostrom qui est elle-même une entreprise de sous-traitante pour les services de sécurité américains. Une belle toile d’araignée en somme ! Quand le media WSJ a voulu en savoir plus et demander un entretien à l’entreprise, bizarrement, celle-ci a été dissoute… Certaines applications ont déjà modifié leur code et ont fait leur come-back dans le Google Play Store.


A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !








Leave a Comment