Ces Russes qui achètent des villas à Chypre en cryptomonnaie

DÉCRYPTAGE – Les investisseurs venus de Russie se multiplient depuis la guerre. Les sanctions compliquent les transactions.

Envoyée speciale à Limassol

«Pas de roubles, pas plus d’euros, ici c’est en crypto.» C’est le leitmotiv de Kostas Georgiadis, agent immobilier, qui fait la navette tous les jours entre les villes balnéaires chypriotes de Paphos et Limassol, pour faire visiter de belles proprietés »par video» à ses futurs clients. En début d’année, il a transformé son agence en une plateforme, www.cryptohomes.com.cy, où les appartements, immeubles et villas de luxe, disposant de piscine, de verdure ou de vue sur la mer, s’achètent uniquement en cryptomonnaie. Les prix varient entre 3 et 12 millions d’euros. Sur la page d’accueil de son site, les cours des cryptomonnaies défilent, puis les annonces s’affichent.

Kostas Georgiadis n’imaginait pas que son concept soit ainsi pris d’assaut, même s’il se targue d’être «le seul au monde à fournir ce genre de service». Depuis le début de la guerre en Ukraine, il vit à cent à l’heure, noyé par l’explosion de demands. Il cherche même à embaucher plus de personnel mais…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment