cette maladie infantile dangereuse du XIXe siècle se propage rapidement

La scarlatine est un microbe bactérien qui provoque une éruption cutanée rouge caractéristique et touche principalement les enfants.

Les experts de la santé ont mis en garde les parents contre les signes de cette maladie hautement contagieuse, la scarlatine, après avoir appris récemment que le nombre de cas avait atteint un niveau record depuis les années 1960.

80% des cas de scarlatine touchent des enfants de moins de 10 ans, et ces cas sont en augmentation.

Les parents sont en état d’alerte car le nombre de cas est monté en flèche dans tout le pays.

Au cours de la semaine précédant le 1er avril, 1 624 cas ont été enregistrés.

Et au cours des trois derniers mois, les cas de la maladie sont montés en flèche, avec des signalements de scarlatine 2,3 fois plus élevés que pendant la même période de 13 semaines en 2017, 2016 et 2015.

Entre janvier et mars de cette année, 15 500 cas de scarlatine ont été enregistrés en Angleterre, soit le double du chiffre de l’année dernière et le plus élevé depuis 1982, selon Public Health England (PHE).

maladie infantile

Nick Phin, directeur adjoint du National Infection Service au PHE, a déclaré : S’il n’est pas rare de voir une augmentation des cas de scarlatine à cette période de l’année, les chiffres que nous avons observés cette année n’on pas été vus depuis 1982, lorsque le PHE a pris en charge la collecte des données sur les maladies à déclaration obligatoire.

Et pendant les mois d’hiver, 11 981 cas ont été enregistrés, contre 4 480 au cours de la même période de cinq mois, douze mois plus tôt.

On craint que la scarlatine n’atteigne des proportions épidémiques, le nombre de cas signalés étant le plus élevé depuis les années 1960.

Le Dr Theresa Lamagni, de Public Health England, a déclaré : Si les taux actuels sont loin de ceux observés au début des années 1900, l’ampleur de la récente recrudescence est plus importante que toutes celles documentées au cours du siècle derni

L’infection bactérienne scarlatine, qui provoque une éruption cutanée rose caractéristique, est plus fréquente chez les enfants, 89 % des cas récents ayant été enregistrés chez des enfants âgés de 10 ans ou moins.

Ce virus contagieux est transmis par l’air et les bactéries peuvent même être transportées sur des personnes non infectées.

scarlatine maladie

Qu’est-ce que la scarlatine?

Cette maladie contagieuse est causée par la bactérie Streptococcus pyogenes, qui peut se manifester sur la peau et la gorge.

Elle touche généralement les enfants âgés de 5 à 15 ans et se traduit souvent par de la fièvre et une grande eruption rouge sur le corps.

De septembre à fin janvier 2017, 369 cas ont été recensés dans les West Midlands, contre 309 pour la même période l’année dernière.

Pendant ce temps, à Londres, les cas sont passés de 336 à 386 et dans le Nord-Ouest, 546 contre 500, sur la même période.

virus scarlatine

La maladie est si contagieuse qu’elle se propage facilement en cas d’épidémie.

Vous pouvez contracter la scarlatine en respirant des bactéries provenant de gouttelettes en suspension dans l’air, en touchant la peau d’une personne infectée ou en partageant des serviettes, des baignoires, des vêtements ou du linge de lit contaminés.

Il est possible de l’attraper auprès de personnes porteuses du virus, mais qui ne sont pas nécessairement atteintes elles-mêmes.

Quels sont les symptômes de la scarlatine ?

Les premiers signes d’alerte de cette bactérie sont un mal de gorge ou une infection de la peau, notamment des cloques ou un impétigo.

Les personnes atteintes de scarlatine peuvent égallement souffrir de maux de tête, de températures élevées, de joues rouges et d’un gonflement de la langue.

Un jour ou deux après ces premiers symptômes, le signe le plus visible de la maladie se manifeste.

Une éruption cutanée rouge et une sécheresse de la langue font partie des symptômes de la scarlatine.

La scarlatine provoque une grande éruption cutanée rose ou rouge sur la peau, qui démange souvent et ressemble à du papier de verre.

En plus de cela, le NHS décrit d’autres symptômes à surveiller.

  • gonflement des glandes du cou
    une perte d’appétit
    des nausées ou des vomissements
    des lignes rouges dans les plis du corps, comme les aiselles, qui peuvent persister quelques jours après la disparition de l’éruption.
    un enduit blanc sur la langue, qui se détache quelques jours plus tard, laissant la langue rouge et gonflée (on parle alors de langue fraise)
    une sensation générale de malaise.

Il est conseillé aux personnes atteints de scarlatine de se laver régulièrement les mains après avoir toussé, afin d’éviter la propagation du virus.

Dans le passé, les cas de scarlatine pouvaient être extrêmement graves.

scarlatine

Heureusement, de nos jours, les cas sont souvent bénins et peuvent être traités facilement avec des antibiotiques.

Il est conseillé aux parents de prendre rendez-vous pour leurs enfants chez leur généraliste local s’ils remarquent des symptômes de cette bactérie.

Leave a Comment