Cormorans: pour out the espere passer à travers les mailles du filet

the essential
On September 19, ministries of ecological transition and agriculture fix the plafonds departementaux derogations aux interdictions de destruction de l’oiseau for 2022-2025: May this reservant that droit aux exploitants of piscicultures, excluant the tyrs of the long des Fleuves et rivières.

During the month of July 2022, in connection with the consultation for the arrêté destiné à fixer les plafonds departementaux de dérogations aux interdictions de destruction of grand cormorans, les ministères of the ecological transition and the agricultural avaient plant décor: Compte tenu des nombreux recours contentieux forms à des fins d’annulation des arrêtés préfectoraux pris sur les cours d’eau et plans d’eau, tous perdus par l’État (15 on this jugés depuis 2019 and 5 son in courses)la methodology d’attribution des plafonds for le prochain arrête triennal (2022-2025, Ndlr) a eté revisée.”

A chaque fois, les tribunaux administratifs avaient jugé que les justifications de dérogations n’étaient “pas suffisantes in the arrêtés prefectoraux”. Finis donc les plafonds pour les courses et plans d’eau, place aux seuls quotas pour la prevention des dommages aux piscicultures. On September 19, 2022, the national tomb raid. Avec the total destruction autorisée of 83 676 grands cormorans sur la period 2022-2025, via des dérogations sur 58 départements. Forcément moins que for 2019-2022, lorsque les dérogations portaient sur 87 012 oiseaux for pisciculture, et 63 837 en eaux libres.

Quatre départements concernes par une éventuelle dérogation

The quoi déclencher of the colère of the National Federation of France (FNPF) which, pointant to a house of 18% of couples installed since 2018, ended on October 4th of the month of recours in the revised Conseil d’Etat. Vaine date: November 10, the juge de réferés a rejeté la demande de suspension, l’ordonnance precisant qu’il “ne ressort ni des pièces du dossier ni des éléments recueillis à l’audience” que “The predation of grands cormorans sur les plans and cours d’eau libres portent sur des espèces aquatiques protégées ou menacées une atteinte telle qu’elle imposait, à la date de l’arrêté litigieux une quelconque dérogation”. A la satisfaction of the Ligue de protection des oiseaux (LPO) which, to the audience, avait rappelé que “les scientific publications étudiant les relations predateurs-proies et portant sur les grands cormorans concluaient à l’absence d’impact significatif de la predation sur les populations de poissons.”

Un cadre national dont le département pour rait se démarquer. C’est en tout cas l’espoir de la Fédération de pêche et de protection des milieux aquatiques. Avec les Vosges, le Lot-et-Garonne et la Haute-Loire, l’Aude fait partie des territoires pour lesquels la discussion est ouverte, en vue d’une dérogation. One hypothèse that l’etape de publique consultation avait évoquée l’été dernier: “The cas échéant, si des études étaient produites localement et démontraient l’impact de l’espèce sur l’état de conservation des spèces de poissons protégées et/ou menacées, l’arrêté à paraître pourrait être complété ultérieurement”. Voilà tout the travail that compte livrer la Fédération audoise, pour aboutir, explique son directeur Adrien Arazo, à “a protocol that fails consensus between all parties”de la DDTM à l’Office français de la biodiversité en passant par la Fédération Aude Claire et la Ligue de protection des oiseaux (LPO).

A protocol in the droite line of analyzes that the Federation of Peche a coutume de mener: “Nous assurons le suivi des contenus stomacaux des cormorans abattus depuis 10 ans, mais aussi celui des dortoirs. A nous de déterminer l’impact de l’oiseau sur les populations piscicoles de manière la plus fine possible.” Avec, à la clé, l’espoir d’une dérogation “avant Noel”which reprendrait for 2022-2025 the quota maximum of 100 oiseaux abattus by an, avec des tires “limites sur les cours d’eau de 1re catégorie, en Haute-Vallée. It s’agirait de se centrer sur la zone between Limoux et Belvianes”.

1576 grandchildren in the year 2021

La où, rappelle Adrien Arazo, “Salmonides are not in the period of reproduction, with a predation facilitating with hydrological conditions. Are there any diseases that we have connaissons this year, the capacity of cormorans is accrue? How about this time that this is not problématique, cormorants that peuvent rester?” jusqu’en March-April.” And the rappeler la “consommation moyenne” of 500 grams per individual per day. Indicate that the predation has been redouted, in a separate department from the last year’s recensement shift in January 2021, the effects of which are at 1 576 oiseaux.

With Mari Bruno and his 3rd associate, Alexandraz Weisang has released a reprise released in 2021 by the piscicole France Koï, sur Puichéric and Blomac. Une activité dédiée aux carpes koï, poissons d’ornement si prises. A espèce dont raffolent aussi les cormorans. This predation of a decade of liberation of exploitation by solliciter in may dernier le renouvellement des autorisations de destructions d’oiseaux: demande study in comité of suivi grands cormorans on October 25, and valid by prefectoral arrest on November 7.

A text like this, “considérant qu’il n’existe pas d’autres moyens de prévenir les dégâts dus au grand cormoran sur les piscicultures extensives en etang”autorise France Koï à faire “destroy in time” 50 oiseaux sur la period 2022-2023 (jusqu’au 28 février, Ndlr). A quota superior to the president of the period (30) who developed a reconduit for 2023-2024, starting in 2024-2025, in the 150-departmental department in the interministerial pub at the end of October.

S’ils ont à nouveau sollicité ces autorisations, c’est que les gérants ont tenté d’autres methodes alternatives, insiste Bruno Weisang: “Les effaroucheurs de type canon ne marchent pas, parce qu’ils sont accoutumes, pas plus que les gonflables structures.” On n’arrive qu’en dernier recours au tir, Precise Alexandra Weisang. Mais c’est inevitable, car la prédation is reelle.”

It’s donc avec un étang rempli de 2 t de poissons que les exploitants esperent detourner l’attention des rédateurs: an espace sacrifié for que les étang d’une plus grande valeur soient preserves dans d’autres étangs au-dessus desquels des structures Faites fils de tendus sont la seule façon de limiter les attaques. Sans pour autant empêcher les dommages: “Au cours d’un hiver, 20 to 30% of the population d’un étang peuvent disparaître, Estimate Bruno Weisang. Même s’il ya évidemment plus d’oiseaux l’hiver, il y en a toute l’année. Avec des cormorans sédentaires qui connaissent le territoire. On a parfois 40 cormorans which se appeared sur un étang. On a product of 8 tonnes: it will enlist 2 sacrifices and predation, and a value of 4 to 5 tonnes will arrive.

Leave a Comment