Covid-19. Tesla suspend sa production, GM la maintient coûte que coûte – L’argus PRO

Tandis que l’Occident a les yeux rivés sur la guerre en Ukraine, les autorités chinoises serrent de nouveau la vis pour lutter contre la résurgence de Covid-19. Des mesures de confinement ont été décrétées à Shanghai, le temps d’effectuer massivement des tests, et les constructeurs automobiles y produisant des véhicules prennent des decisions opposées.

Pour la deuxième fois du mois de mars, Tesla a décidé de suspendre la production au sein de sa gigafactory de Shanghai, qui produit les Model 3 et Model Y. Après deux jours en milieu de mois, l’arrêt des chaînes de montage est programmé sur quatre jours cette semaine, alors que 2,000 voitures sortent en moyenne chaque jour de l’usine. À noter que les Tesla Model 3 vendues en France proviennent principalement de Chine. En parallèle, l’équipementier Aptiv, qui fournit notamment Tesla en faisceaux de câbles via ses usines installées à Shanghai, a également stoppé sa production.

À LIRE. Guerre en Ukraine. 2,6 millions de voitures non produites en 2022

Les employés de General Motors dorment dans l’usine

nouveau logo General Motors
General Motors produit des voitures en Chine via une coentreprise avec SAIC Motor et Wuling.

De son côté, la coentreprise entre SAIC Motor, General Motors et Wuling a pris une decision radicalement opposée. Comme les autorités chinoises l’autorisent, l’usine de Shanghai fonctionne désormais en “boucle fermée”, sans aucun contact avec l’extérieur, soit le même système que celui utilisé pendant les les autorités chinois l’extérieur.

Les employés de l’usine SAIC-GM-Wuling sont désormais présents en permanence et dorment sur place pour assurer la production de modèles Buick, Chevrolet et Cadillac, tandis que des camions ont obtenu des laissez-passer pour continued d’assurer les livraisons. L’agence Reuters indique que General Motors a refusé de commenter les dispositions adoptées par cette usine. Ce dispositif de « boucle fermée » a été adopté par d’autres usines chinoises hors secteur automobile au cours du mois de mars, notamment à Shenzhen et Dongguan. C’est par exemple le cas du fabricant de puces Foxconn.

Leave a Comment