Décidément malchanceux, Netflix est désormais menacé par ses actionnaires

News hardware Décidément malchanceux, Netflix est désormais menacé par ses actionnaires

Après avoir annoncé une perte d’abonnés pour la première fois de son histoire il ya quelques semaines et lourdement chuté en bourse, Netflix est à nouveau dans la tourmente, suite à une du streaming plainte menée par’ de noméproantchents d au de leur avoir caché des informations importantes.

La guerre en Ukraine met à mal la stratégie de Netflix

Décidément, rien ne va plus chez le numéro un mondial du streaming… Après avoir dû revoir ses ambitions de croissance à la baisse suite à une chute de son nombre d’abonnés pour la toute domière fois de sonit main la ronde Netflix d’une partie de ses actionnaires les plus influents.

Dans un communiqué on date du 4 janvier, un groupe d’investisseurs s’étonnait et s’inquiétait alors de déclarations jugées fausses ou trompeos de la part de Netflix. La divulgation, le 19 avril, des résultats du premier trimestre, ont confirmé la tendance et le bilan faisait alors etat de 200 000 abonnés en moins par rapport au dernier action trimestre 2021. Un séisme chez le du leader du streaming’, a puisque 25% en une seule journée et même jusqu’à 35% le lendemain de l’annonce.

Netflix perd 200 000 abonnés, est-ce si grave ?

Si de nombreux facteurs peuvent expliquer cette baisse soudaine, la guerre en Ukraine et la suspension de 700 000 abonnements en Russie sont les principaux facteurs mis en avantsans cela la plateforme aurait enregistré en réalité plus de 500 000 nouveaux abonnés.

Il n’en fallait pas plus pour pousser ce groupe d’investisseurs à passer à l’action et une plainte a donc été déposée le 3 mai dernier auprès du tribunal fédéral de San Francisco avec les rai

Mais pourquoi est-ce donc si grave ?

Le problème, même s’il est réel, ne vient pas tant de la perte de ces fameux 200 000 abonnés, mais plutôt du fait que Netflix avait prévu de gagner entre 2,5 et 3 millions d’abonnés sur la même période. Si on déduit les 700 000 abonnements russes en moins, on aurait du avoir entre 1,8 et 2.3 millions d’abonnés supplémentaires et non une négative balance of 200 000.

Autre facteur mis en avant pour expliquer la chute de croissance, le nombre toujours plus important de comptes partagés sans autorisation. Netflix estime qu’aujourd’hui 100 000 000 (oui oui 100 millions) de foyers profitent des services de manière illégale. C’est dans cette optique que la plateforme mène des tests au Chili, au Pérou et au Costa Rica pour contraindre les utilisateurs illégitimes de payer ce qu’ils doivent.

Entre des contenus moins fédérateurs, des prix toujours en hausse et les crises internes, Netflix ne vit pas sa meilleure période. L’action est passée de 348 dollars au 19 avril à “seulement” 188 dollars aujourd’hui, soit une chute vertigineuse de plus de 48% !

Nul doute que le numéro un mondial de la vidéo à la demande saura se relever, mais la route risque d’être longue, surtout qu’une nouvelle chute d’abonnés est attendue pour le second trimestre avec comme bourreux YouTube TikTok et les Tok vidéo qui viennent lui faire du tort selon Netflix.

Et c’est là tout le fond des reproches exprimés par les actionnaires dans leur plainte auprès du tribunal fédéral de San Francisco qui accused Netflix:

De ne pas avoir annoncé que la croissance des acquisitions d’abonnés ralentissait, à cause, entre autres, du partage des comptes entre plusieurs clients et de la concurrence accrue des autres services de streaming.

Profil de Ludolink, Jeuxvideo.com

Par LudolinkJournaliste jeuxvideo.com

MP

Leave a Comment