Déclin cognitif après le Covid : le cerveau vieillirait de 20 ans selon des chercheurs britanniques

Le virus du Covid n’affecte pas que les organes physiques : il ferait vieillir aussi le cerveau et les fonctions cognitives de vingt ans selon une étude parue début mai dans la revue scientifique eClinicalMedicine.

Une étude publiée début mai dans la revue EClinicalMedicine révèle les effets délétères du Covid sur le cerveau des patients hospitalisés. Les chercheurs de l’université de Cambridge, qui ont mené l’étude, observent une déficience cognitive semblable à un vieillissement du cervau de plusieurs années. Les scientifiques britanniques ont observé un déclin persistant des fonctions cognitives chez ces personnes atteints de Covid long. “Seul un participant sur trois s’est senti complètement rétabli après un an de Covid”, explique le Dr Rachel Evans, en charge d’une étude post hospitalisation pour Covid.

Moins de symptômes chez les vaccinés

“Le Covid-19 entraîne des problèmes avec divers organes du corps, y compris le cerveau, nos fonctions cognitives et notre santé mentale, explique David Menon, auteur principal de l’étude, dans une interview au Guardian. Si vous avez un vaccin et toutes vos doses de rappel, la maladie sera moins éprouvante et l’ensemble de ses symptômes atténués.”

Une perte de 10 points de QI

Deux groupes de patients (les uns ayant été hospitalisés pour Covid, les autres n’ayant pas contracté la maladie) ont été soumis aux mimes tests cognitifs. Les résultats des patients hospitalisés sont inférieurs. La vitesse de traitement de l’information est particulièrement affectée. “La perte cognitive est comparable à celle qui survient entre 50 et 70 ans” résume le site de Cnews. Cela correspond à une perte de dix points de quotient intellectuel (QI).

“Ces essais nous permettront de saisir les mécanismes sous-jacents et de produire des traitements efficaces pour prévenir ce phénomène et le traiter ultérieurement”, assure encore David Menon.

Leave a Comment