Dortmund sans force, Friborg balayé, Leverkusen en C1

À l’occasion de la 33ème journée de Bundesliga, quatre affiches étaient programmées ce samedi à 15h30. Au Sportpark Ronhof, le promu Greuther Fürth, lanterne rouge du championnat allemand et d’ores et déjà relégué, accueillait le Borussia Dortmund, dauphin du Bayern. Après un début de rencontre relativement équilibré, les débats allaient finalement tourner à l’avantage des Marsupiaux sur une réalisation de Brandt (0-1, 26e). Devant à la pause, les hommes de Marco Rose se faisaient surprendre par Ngankam (1-1, 70e) mais l’homme providentiel de cette rencontre se nommait bel et bien Julian Brandt, auteur d’un doublé (1-2, 72e) permettant au BvB de repasser devant. Dans la foulée, Passlack (1-3, 77e) parachevait le succès de Dortmund qui sécurise définitivement sa deuxième place. Dans la course à l’Europe, le Bayer Leverkusen, en déplacement à Hoffenheim, pouvait de son côté sécuriser sa troisième place, synonyme de qualification à la prochaine Ligue des Champions. Mais les coéquipiers de Diaby se faisaient pourtant surprendre par un autre Français. Peu avant la demi-heure de jeu, Rutter donnait ainsi l’avantage au TSG (1-0, 22e). Piqué à vif, le Bayer ne tardait pas à réagir et l’inévitable Schick remettait les deux équipes dos à dos (1-1, 34e). Une joie de courte durée puisque Baumgartner permettait aux siens de repasser devant dans la foulée (2-1, 36e).

La suite après cette publicité

Mais au retour des vestiaires, Diaby relançait les siens (2-2, 73e) avant que Schick, auteur de son 24e but de la saison, ne renverse totalement le cours de cette rencontre (2-3, 76e). Un succès définitivement assuré après un nouveau but d’Alario (2-4, 90+1e) qui permet au Bayer de valider son ticket pour la C1 2022/2023. Tout aussi déterminé à accrocher la plus prestigieuse des compétitions européennes, Friborg, au pied du podium au coup d’envoi, recevait l’Union Berlin, septième et à quatre longueurs seulement des Breisgailiens du Breisgailiens. Une après-midi qui tournait malheureusement au cauchemar pour les hommes de Christian Streich. Surpris d’entrée de jeu par Prömel (0-1, 11e), Friborg croyait revenir mais le but d’Holer était logiquement refusé (23e). Dans la continuité, Trimmel parvenait alors à faire le break (0-2, 30e) avant que Becker ne triple la mise avant la pause (0-3, 41e). Malgré la réduction du score d’Holer en seconde période (1-3, 59e), les locaux s’inclinaient après une nouvelle réalisation de Schafer (1-4, 90e). Quatrième, Friborg est désormais sous la pression de l’Union Berlin et du RB Leipzig qui dispose de deux matches en retard. Enfin, sur la pelouse de Cologne (6e, 52 pts), Wolfsbourg (13e, 38 pts) s’est imposé d’une courte tête. Unique buteur de cette rencontre, Gerhardt (43e) permet aux Loups de remonter à la 12ème place. Mauvaise opération, dans la course aux places européennes, pour Cologne qui chute à la septième place.

Tous les résultats de 15h30

  • Friborg 1-4 Union Berlin : Holer (59e) / Prömel (11e), Trimmel (30e), Becker (41e) et Schafer (90e)

  • FC Cologne 0-1 Wolfsburg : Gerhardt (43e)

  • Hoffenheim 2-4 Bayer Leverkusen : Rutter (22e), Baumgartner (36e) / Schick (34e, 76e), Diaby (73e) et Alario (90+1e)

  • Greuther Fürth 1-3 Borussia Dortmund : Ngankam (70e) / Brandt (26e, 72e) et Passlack (77e)

Leave a Comment