EDF revoit fortement à la baisse sa prévision de résultats 2022

La baisse de la production nucléaire coûtera 18.5 milliards d’euros d’excédent brut d’exploitation au groupe.

EDF a fortement révisé sa prévision d’Ebitda (Excédent brut d’exploitation) à cause de la baisse de production nucléaire en France, an indiqué le groupe dans un communiqué jeudi. Le producteur d’électricité estime désormais que la baisse de sa production nucléaire prévue en 2022, notamment à cause des problèmes de corrosion qui ont contraint à mettre à l’arrêt 12 réacteurs nucléaires, lui5′ coûtera’d 18 , au lieu de 16 milliards comme annoncé en mars.

«EDF poursuit son program de contrôles et prépare avec la filière nucléaire la réparation des portions de tuyauteries concernées par la corrosion sous contrainte», explique le communiqué. C’est la deuxième fois depuis février qu’EDF revoit son Ebitda à la baisse. Le groupe avait alors annoncé un impact de la baisse de la production nucléaire de 11 milliards d’euros sur ce résultat. Par comparaison, en 2021, l’Ebitda d’EDF était de 18 milliards d’euros, pour un chiffre d’affaires de 84.5 milliards d’euros.

.

Leave a Comment