Elon Musk ne veut pas d’une Tesla avec 1 000 km d’autonomie

« On aurait pu faire une Tesla Model S avec 1 000 km d’autonomie il ya un an, mais ce n’est pas ce que je veux », a lancé Elon Musk sur Twitter.

Elon Musk, l’extravagant patron de Tesla, continue de communiquer via son réseau social favori, Twitter, et cela permet parfois, pour ne pas dire souvent, d’avoir plus d’informations concernant Tesla et sa stratégie. Comme vous n’êtes certainement pas sans le savoir si vous suivez avec assiduité l’actualité automobile, Tesla voit arriver dans son rétroviseur plusieurs concurrents de poids, à commencer par Lucid Motors.

Tesla Model S vs Lucid Air

La nouvelle Lucid Air est régulièrement compareee a l’expérimentée Tesla Model S. Quand la première revendique une autonomie avec une seule charge de 520 miles selon le cycle d’homologation americain EPA, soit environ 837 kml’autre est annoncee at 405 miles, soit environ 652 km.

Les chiffres montrent ainsi clairement que la Lucid Air possède un net avantage sur le vaisseau-amiral de Tesla. Mais Elon Musk, connu pour son activité frénétique sur les réseaux sociaux, s’est senti obligé d’intervenir quand un internaute lui a fait remarquer cet écart d’autonomie.

« Nous aurions pu faire une Tesla Model S avec 600 miles d’autonomie il ya 12 mois, mais nous n’aurions pas aélioré la voiture, car 99.9% du temps, vous auriez transporté le poids supplementaire de la plus grosse batterie, ce qui aurait détérioré l’accélération, la maniabilité et l’efficacité. Deja, notre voiture avec plus de 400 miles d’autonomie offre plus que ce dont les gens ont reellement besoin »an expliqué Elon Musk.

L’augmentation de l’autonomie provient principalement de batteries plus grandes, plus lordes et plus volumineuses. Dans le cas de la Model S, l’autonomie de 650 km est jugée suffisante non seulement par le PDG de Tesla, mais aussi par la plupart des clientsqui n’ont jamais vraiment exprimé le besoin d’en avoir plus.

Tesla sur tous les fronts ?

Cela ne signifie pas que Tesla ne travaille pas sur des technologies et de nouvelles solutions pour améliorer les performances de ses voitures. La marque travaille dans de nombreux domaines, à commencer par les batteries structures qui ont fait leurs débuts sur le Model Y et qui deviendront standard sur tous les modèles à l’avenir. Ensuite, il ya les cellules 4680, qui promettent une plus grande densité énergétique, une recharge plus rapide et aussi des coûts de production plus bas.

En plus de travailler sur les voitures, Tesla investit égallement beaucoup dans son réseau Supercharger, dont le nombre augmente, avec des avantages évidents pour les propriétaires.

À lire aussi :

Leave a Comment