Elon Musk perdrait “des milliards de dollars” à cause des nouvelles usines Tesla

Drama dans la Silicon Valley. À l’occasion d’une loooongue interview – plus de quatre heures – accordée à la chaîne YouTube Tesla Owners Silicon Valley, Elon Musk s’est étendu sur divers sujets. Twitter, les memes, la politique aux États-Unis, la religion, même, et bien sûr… Tesla. Dans le troisième volet – “bonus” – de cet entretien, le PDG de la firme de voitures électriques s’est fendu de révélations sur l’état des nouvelles usines. Et elles ne sont pas fameuses.

Les deux dernières “gigafactories” de Tesla, installées à Austin, au Texas, et à Berlin, en Allemagne, ne rapportent pas beaucoup. Au contraire, elles seraient devenues un “gouffre financier”. Le milliardaire, en mettant violemment fin à un éclat de rire collectif, avance : “En ce moment, Berlin et Austin sont en train de perdre des milliards de dollars.”

La faute à la pénurie des 4680, une toute nouvelle génération de batteries nécessaires au fonctionnement des véhicules électriques, et à des imbroglios dans la chaîne logistique: des retards d’expédition de matériels ports depuis les. L’homme le plus riche du monde a confié être inquiet quant à l’avenir des usines, se demandant comment continue à les faire tourner sans faire faillite.

La semaine dernière, Elon Musk avait déjà annoncé vouloir réduire les effectifs de Tesla de 10%, rappelle Business Insider. Dès 2021, il s’était plaint de ces retards “super fuss” dans la chaîne de production de Tesla. “La demande pour nos voitures est extrêmement grande et la liste d’attente est longue”avait-il verti au Qatar Economic Forum. “Ce n’est pas intentionnel, et nous sommes en train d’augmenter les capacités de production aussi vite que l’homme est capable de le faire.”

Au total, Tesla compte désormais six “giga-usines” à travers le monde : quatre aux États-Unis, une en Chine, une au Canada, et la plus récente à Berlin-Brandebourg.

Pour nous écrire : [email protected]

Leave a Comment