Elon Musk veut mettre fin l’accord imposant Tesla de superviser ses tweets

NEW YORK (Reuters) – Elon Musk a fait appel mercredi de la decision d’un juge qui a refus de mettre fin l’accord qu’il avait conclu en 2018 avec la Securities and Exchange Commission (SEC), l’autorit des marchs Des financiers des tats-Unis, qui exigeait qu’un avocat de Tesla vrifie certains de ses messages sur Twitter.

Selon un document judiciaire, Elon Musk demandera la Cour d’appel des tats-Unis pour la deuxime circonscription (“2nd circuit”), Manhattan, d’annuler la decision du 27 avril du juge amricain Lewis Liman qui a permis l’accord de rester en vigueur.

L’accord dcoule d’une poursuite de la SEC selon laquelle le directeur gnral de Tesla a tromp les investisseurs en tweetant le 7 aot 2018 qu’il avait “un financement scuris” pour privatiser l’entreprise de voitures lectriques, alors qu ralit un rachat n’tait pas proche.

Elon Musk a par la suite accept un dcret de consentement de la SEC exigeant qu’un avocat de Tesla filter les tweets susceptibles de contenir des informations importantes sur l’entreprise.

En cherchant mettre fin au dcret de consentement et annuler une partie de l’assignation comparatre qui a suivi, Elon Musk a accus la SEC de porter atteinte son droit constitution la libert d’expression et d’utiliser le dcret pour lancerssandes “enqutes” fin et sans limits sur ses propos”.

Elon Musk tente d’acheter Twitter Inc pour 44 milliards de dollars (42.27 milliards d’euros).

(Reportage Jonathan Stempel, version franaise Augustin Turpin, dit par Kate Entringer)

Leave a Comment