en garde à vue, Mathias Pogba reconnaît être à l’initiative de la vidéo menaçante

Selon une information du Parisien confirmée par l’Agence France-Presse (AFP), Mathias Pogba, frère aîné du footballeur star des Bleus Paul Pogba, a reconnu, jeudi 15 septembre, lors de sa garde à vue dans l’enquête sur les extorsions de fondes paris son frère, avoir été à l’initiative d’une vidéo le menaçant.

Cinq gardes à vue – une mardi et quatre mercredi, dont celle de Mathias Pogba – ont été ordonnées dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 2 sept participationembre à Paris pour notamment « extorsion avec arme questé en é quest en bandé une association de malfaiteurs.

Lire aussi: Article réserve à nos abonnes Affaire Pogba : cinq personnes placées en garde à vue, dont Mathias Pogba

Cette affaire rocambolesque, qui secoue les Bleus et plus largement le monde du football deux mois avant la Coupe du monde au Qatar, a démarré avec une plainte déposée le 16 juillet auprès du par de Turin by Paul Pogba. Le joueur de la Juventus y dénonçait des tentatives d’extorsion entre mars et juillet 2022 se chiffrant à 13 millions d’euros.

Piégé par des amis d’enfance

Mais les faits n’ont été révélés au grand jour qu’avec la publication, le 27 août, d’une vidéo énigmatique de Mathias Pogba, lui-même footballeur professionnel âgé de 32 ans, qui promettait des « révélations » sur son frère. Il s’est présenté lui-même mercredi à la police avant d’être placé en garde à vue. Là, il a reconnu avoir été à l’initiative de cette vidéo, selon une source proche du dossier citée par Le Parisien.

Or, lors d’une audition par les enquêteurs, Paul Pogba avait estimé que Mathias était « sous la pression » des personnes voulant lui soutirer de l’argent. « C’est un mec calme, méconnaissable sur la vidéo [qui a déclenché l’affaire] o il tremble, il n’est pas comme ça dans la vie », avait ajouté un proche de la famille contacté par l’AFP. La semaine dernière, Mathias Pogba, par la voix de son ancien avocat, s’était dit « totalement étranger à toute manœuvre d’extorsion à l’égard de son frère, Paul Pogba ».

Lire aussi: Didier Deschamps a connu « climat plus apaisé », entre l’affaire Pogba et les accusations contre Noël Le Graët

Star de l’équipe de France, Paul Pogba avait raconté lors de sa première audition devant les enquêteurs avoir été piégé par des amis d’enfance et deux hommes aid encagoulés, armés de fusils d’assaut resé le de le sère , selon des informations de la radio France Info, confirmées à l’AFP par une source proche du dossier.

Le Monde avec AFP

Leave a Comment