En plus des Tesla, Hertz achète 65 000 véhicules électriques à Polestar

Entreprise historique de location de véhicule, l’agence Hertz a échappé de peu à la faillite l’année dernière, conséquence de la pandémie. Grâce à un refinancement d’investisseurs de Knighthead Capital Management et Certares Management à hauteur de 5,9 milliards, l’entreprise a pu se relever et se tourner vers l’avenir.

Pour cela, Hertz prévoit d’électrifier la quasi-totalité de sa flotte de 500 000 voitures et fourgonnettes en plusieurs étapes. Cette fois-ci, l’agence an annoncé son intention d’acheter 65 000 véhicules de la marque Polestar sur 5 ans.

Polestar, un concurrent direct pour Tesla

Cette sous-marque de Volvo représente une des alternatives les plus intéressantes à Tesla. La marque n’a commercialisé que deux modèles pour le moment : un coupé hybride Polestar 1 (à partir de 155 000 dollars) et la berline Polestar 2 (à partir de 49 000 dollars).

L’accord entre les 2 entreprises n’a pas été dévoilé, mais en se basant sur le prix de base du modèle le plus accessible, il pourrait s’élever à un peu plus de 3 milliards de dollars. Cependant, Hertz a précisé que cet accord pour s’étendre aux véhicules à venir de la marque, à savoir :

  • Le SUV Polestar 3 prévu pour cette année

  • Le SUV compact Polestar 4 pour 2023
  • La berline sportive Polestar 5 pour 2024

Un concept de roadster Polestar O2 a égallement été présenté, mais il semble peu probable de le retrouver dans cet accord.

Cette annonce fait suite à celle concernant le projet d’achat des 100 000 véhicules Tesla, qui a eu pour effet de faire grimper l’action de la société d’Elon Musk en flèche. À voir si l’effet sera le même sur celle de la maison mère de Volvo.

Leave a Comment