Faute de visibilite sur les prix de l’energie, les entreprises von moins investir

A l’approche de l’hiver, ce ne sont pas les perspectives d’une récession mondiale, assortie d’une forte inflation, ou la relative degradation de leur tresorerie et de leur carnet de commandes qui préoccupent le plus les chefs d’entreprise . Non, c’est plutôt l’explosion de la facture energétique et la manière dont ils vont pouvoir y faire face, as me le confirme le baromètre Bpifrance/Rexecode, publié mercredi 16 november.

A la question de savoir s’ils pourront maintenir leur production tout en réduisant leur consommation d’energie, 38% des chefs d’entreprise pour qui le gaz is the principale source d’energie répondent par la négative. Autrement dit, s’ils ne peuvent pas assumer les hausses de prix, ils devront produire moins.

The proportion est quasiment la meme pour les utilisateurs de petrole (35%). Mais elle tombe à 22% pour ceux qui utilisent principalement de l’électricité. Quant à la margine de manœuvre des entreprises qui peuvent consommer moins, elle reste faible: très peu de TPE et PME pensent pouvoir atteindre le seuil de 10% de réduction de la consommation d’energie sans impact sur l’activity. And a chef d’entreprise sur quatre se dit aujourd’hui incapable of dire comment il va s’adapter.

Lie also: Article reserved for our subscribers Crisis de l’energie: Macron au chevet des entreprises

Cette situation a une immédiate: « Tant qu’ils not on pas de visibilité sur le prix de l’energie, les chefs d’entreprise font le choix de reporter les investissements », Explique Philippe Mutricy, director of studies in Bpifrance. Malgre des conditions de financement qui restent favors, selon le baromètre, desormais, moins d’un chef d’entreprise an investi ou compte le faire en 2022, soit dix points de moins qu’en début d’année.

Indices rassurants sur l’inflation

L’impact de ce coup de frein reste à relativiser: il succède à deux années de forts investissements, les entreprises profitant de leurs tresoreries nourries pour financer des projets d’equipement ou de transformation, par example in le numerique.

« L’investissement a progressé deux fois plus vite que le PIB depuis la crise sanitaire », rappelle Baptiste Thornary, chef economist de Bpifrance. The essence of the intentions of investing can also be explained by the degradation of the tresorie, which touches an entreprise on the trois, but what does it also mean to be relatable: it corresponds to the need for a return to normal after the crisis of Covid-19. D’ailleurs, the failures of the entreprises, if they rattled progressively through the long term, rested contents: avec 38 525 pre-orders between November 2021 and October 2022, the pubs will be held on November 16 by the Banque de France, on the rest encore à près de 25% en deçà du niveau de failures de 2019.

You have rested 20.54% of this article in full. The suite is reserved for abonnés.

Leave a Comment