“Fiat doit devenir la Tesla du peuple”

D’ici 2027, Fiat veut vendre uniquement des voitures électriques en Europe. Mais si ça ne tenait qu’à Olivier François, PDG de Fiat, ça pourrait aller un peu plus vite. “Fiat doit devenir la Tesla du peuple : l’électrique pour tous”, déclare le PDG. “On sera prêts en 2027 et peut-être même avant. On doit devenir le premier constructeur généraliste entièrement électrique”, déclare-t-il au magazine britannique Autocar.

“Spécialiste des petites voitures”

Dans les années à venir, la marque italienne veut se concentrer sur le segment B, dans lequel elle est forte depuis longtemps. Au sein du groupe Stellantis, Fiat s’accroche à Citroën, mais les Italiens voient très peu de chevauchement avec les Français. “On peut être le spécialiste des petites voitures, Citroën a davantage le droit d’exister dans le segment D, et entre les deux, il ya toujours un chevauchement possible”, a déclaré Mr François. Les prochains modèles utiliseront donc les plateformes Stellantis comme base, mettant ainsi un point final à l’ère FCA.

Fiat interview with Autocar Centoventi

Successeur de la Punto

La très populaire Fiat 500 – qui est désormais égallement disponible en versions hybride et entièrement électrique – restera bien entendu dans la gamme. Dans les années à venir, elle devrait être rejointe par une remplaçante de la 500X et de la Panda. Dans le segment B, Fiat souhaite avoir trois crossovers, dont certains devraient s’inspirer du Centoventi, le concept-car 2019. En outre, les Italiens font de la place pour une voiture du segment B qui devrait déjà figurer au catalog l’année prochain. Ce sera le successeur de la Punto, mais elle portera probablement un nom différent. Chez Stellantis, elle sera en concurrence avec la Peugeot 208 et l’Opel Corsa, et sera donc égallement équipée de moteurs hybrides et électriques.

Source : Autocar

Leave a Comment