Huawei pourrait finalement retrouver Google, les Pixel 7 vont avoir plus de stockage, c’est le récap

Huawei pourrait voir son embargo assoupli par les Etats-Unis, Google pourrait augmenter le stockage de ses Pixel 7 et Disney aurait dans l’idée d’augmenter l’abonnement pour sa plateforme de streaming, c’est le récap du jeudi 15 septembre!

C’est l’heure du traditionnel récap de la journée d’hier ! Nous avons eu pas mal de petites choses, comme une entreprise chinoise qui pourrait renouer avec Google, des smartphones qui vont voir leur stockage augmenter par rapport aux précédents modèles ainsi qu’un service de streaming quihaus va ses une core connaîs… . C’est parti!

Huawei pourrait voir les sanctions américaines allégées

Huawei est sous embargo depuis 2019 et il lui est impossible de travailler avec des sociétés américaines. Un handicap très concret, puisqu’il ne peut utiliser les services de Google sur ses téléphones. Les choses pourraient évoluer à l’avenir. Selon Bloomberg, le département du commerce américain serait prêt à lâcher du lest concernant les entreprises de sa liste noire. Pour cela, il faudra que le géant chinois respecte certaines normes très précises. Rien n’est encore acté, mais c’est un premier pas vers, pourquoi pas, le retour du Play Store sur les smartphones de la marque.

Lire – Huawei pourrait-il retrouver les services de Google sur ses smartphones ?

Les Pixel 7 pourraient enfin avoir un stockage correct

Les Pixel 7 et 7 Pro seront présentés lors d’une conférence le 6 octobre prochain. Selon certain fuites, ils pourraient proposer des modèles avec 256 Go de mémoire. Une première pour les terminaux Pixel! Google ne vend en effet que des smartphones avec 128 Go de stockage (non extensible), ce qui est un peu juste pour ceux qui aiment stocker leurs photos sur leur téléphone.

Lire – Pixel 7 et 7 Pro : Google va enfin augmenter le stockage, des années après la concurrence

Le prix de Disney + va augmenter… encore

Disney + va continue d’augmenter ses tarifs. Le service de streaming est actuellement à 8,99 euros par mois, soit 2 euros de plus qu’à son lancement. Alors qu’une offre Premium va être lancée aux Etats-Unis (l’abonnement actuel va accueillir des publicités), le PDG de Disney dévoile sa stratégie. Lors d’une conférence, Bob Chapek a estimé que le prix du service était encore trop bas par rapport à l’offre proposée. Pour lui, il ya encore de la marge pour augmenter encore un petit peu plus les tarifs. Aie.

Lire – Disney+ : le prix de l’abonnement va encore augmenter, le PDG est formel

Leave a Comment