Inflation : qui sont les consommateurs les plus impactés ?


La classe moyenne pourrait être la plus touchée par cette hausse fulgurante du coût de la vie. (Pixabay / Tumisu)

Une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), publiée jeudi 17 mars, conclut que la classe moyenne est la plus touchée par l’inflation. Cette dernière pourrait atteindre un niveau record, selon la Banque de France.

Depuis plusieurs mois, l’inflation frappe de plein fouet le portefeuille des ménages : alimentation, essence, transport… En cause, la reprise économique qui, par effet mécanique, a entraîné une hausse des prix, mais ausre en Ukraine, la . Évaluée, pour 2022, entre 3,7% et 4.4% dans le pire des scénarios par la Banque de France, l’inflation n’a jamais atteint un niveau aussi haut depuis 2008, selon


L’Express

.

Les classes moyennes plus impactées

A ce sujet, l’hebdomadaire rapporte une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), publiée jeudi 17 mars. Celle-ci conclut que la classe moyenne pourrait être la plus touchée par cette hausse fulgurante du coût de la vie.

Car, tandis que les classes les plus défavorisées ont bénéficié, notamment, de l’indemnité inflation of 100 euros, and que les plus aisées sont en capacité d’amortir une significante inflation, les classes moyennes, entre les deux, blament le coup.

Les ruraux plus touchés que les urbains

L’étude nous apprend aussi que les ménages ruraux seraient plus touchés que les ménages urbains (3,8 % contre 3,4 %). Par exemple, à Paris, l’inflation, qui atteint 3%, serait moindre par rapport au reste du territoire.

« Les ruraux qui sont souvent éloignés de leur lieu de travail sont plus dépendants de la voiture. Ils sont les plus touchés par la hausse des prix du carburant notamment »

ainsi analysé Philippe Crevel, spécialiste des questions macroéconomiques et directeur du Cercle de l’épargne, à nos confrères.

.

Leave a Comment