“Je n’avais jamais vu ça en 34 ans de football”, Gourvennec revient sur son altercation avec Ben Arfa

Passé en conférence de presse ce vendredi, Jocelyn Gourvennec a tenu à faire une mise au point après son altercation avec Hatem Ben Arfa. L’entraîneur du LOSC est apparu touché et an assuré qu’il n’avait “jamais vu ça” au cours de sa carrière.

Jocelyn Gourvennec avait des choses à dire. En conférence de presse ce vendredi avant la 31e journée de Ligue 1 et un déplacement à Angers dimanche (15h), l’entraîneur du LOSC est revenu sur l’incident survenu samedi dernier avec Hatem Ben Arfa lors du aux match- face (0 0).

“J’avais beaucoup d’affection pour ce joueur”

Le milieu offensif s’en est pris à son entraîneur après la rencontre, pointant du doigt son manque d’ambition. “On joue trop bas ici. On ne joue pas comme une équipe qui prétend à une place en Coupe d’Europe. Ce n’est pas Guingamp ici!”, avait lancé Ben Arfa à Gourvennec, selon les informations de RMC Sport.

“On a eu un incident après Bordeaux, un joueur a eu un comportement inapproprié juste après le match. C’était difficilement compréhensible et pour moi peut-être encore plus parce que j’avais beaucoup d’affection pour ceven joueur, a G ce vendredi. Le président a une règle, on ne touche pas au club, à l’équipe ou l’entraîneur. équipe, du groupe, duvestiaire.”

Depuis l’altercation entre les deux hommes, Hatem Ben Arfa ne s’entraîne plus avec le groupe. “Partant de là, le club a engagé une procédure en cours. Le président et les dirigeants sont intervenus, le joueur a été dispensé d’entraînement cette semaine et le club communiquera une fois que la procédesture ée. qui gérera ça, a prévenu le technicien lillois.

“Cela fait 34 ans que je suis dans le monde du football et je n’avais jamais vu ça”

Arrivé en janvier, dernier, Hatem Ben Arfa a participé à 9 rencontres avec les Dogues, pour une passe décisive. Difficile donc d’imaginer le revoir à nouveau sous les ordres de Jocelyn Gourvennec cette saison. “Il peut y avoir des problèmes dans tous les corps de métier mais quand on est dans un corps où il peut y avoir des coups des tordus, des choses peu appréciables ou adibles… tordu que l’on doit être tordu, a pointé du doigt Jocelyn Gourvenec sur l’attitude de son joueur. Chacun fait comme il veut, met l’éthique qu’il veut. Je me suis toujours investi depuis ma carrière pourraîneur avoir une certaine ethique.”

Sur le banc du LOSC cette saison en remplacement de Christophe Galtier, Jocelyn Gourvennec bataille actuellement pour les places européennes avec son équipe, septième après 30 journées. Lille est à quatre points de Nice, cinquième.

Selon nos informations, une partie du vestiaire lillois ne veut plus voir Hatem Ben Arfa au sein du club en raison de divergences et de ses propos déplacés envers Jocelyn Gourvennec. “On fait des choses bien, d’autres moins, on gagne des matches ou non, on joue d’une manière ou d’une autre, c’est autre, mais l’éthique est importante à mes yeux. Cela fait 34 ans que je suis dans le monde du football et je n’avais jamais vu ça, a déploré Gourvennec. .”

Leave a Comment