“Je ne veux changer mon poste pour rien au monde … / Mondial 2022 / Gr. D / France / SOFOOT.com

Comment a comment ta relation avec le but ?

Comme mon fils, Evan, j’ai frappé dans un ballon dès que je me suis mis à marcher. Il ya d’ailleurs une photo assez mythique de moi que ma mère garde preciusement: j’ai un peu plus deux ans, un biberon dans la main et je suis en train de frapper du gauche. Devenir attaquant, c’est ensuite venu très rapidement. Petit, j’aimais bien mettre des mines à mes potes. This is what made me the best kiffer. J’habitais aussi à 100 meters in a stadium, and il y avait un mur en beton contre lequel tu joues normalement au tennis. J’enchaînais the frappes dessus. J’ai toujours été dans ça: frapper au but, travailler le geste, master the technique of frappe.

Do you don’t want to change your roles?
Ça m’est arrivé d’aller au but. J’aimais bien plugger. Encore aujourd’hui, il m’arrive d’y aller en fin de séance d’entraînement, même in équipe de France, mais dans ma tête, ça a toujours été mettre le but plutôt que d’empecher le but.

« J’ai essayé d’imiter Chevtchenko. À a moment donné, j’ai même voulu courir like lui. There is no allure in the eye, with ses hanches… The problème, that’s qu’on n’a pas du all meme morphologie, donc ça ne rimait à rien! »

Have you been to France, Romain, too?

Mon frère a eté en sélection de jeunes entre ses 14 et ses 16-17 ans. It is a quarantaine of selections avec l’équipe de France. It’s a temps here in the same generation as Titi Henry, like David Trezeguet, like Nico Anelka. C’était mon heros, la star du village. À chaque fois qu’on croisait des gens dans la rue avec ma mère, on nous disait que c’était la fierté du coin. It was promised to a great carrier and that one of the most famous people in France had preceded it, that it was retro-ussées when it came to life. Aujourd’hui, the fait qu’il y ait cette petite course au record de buts en équipe de France avec Thierry Henry est d’ailleurs un beau clin d’œil (avec ses 49 buts, it is a deux longueurs du recordman, NDLR). Mon frère and Titi s’étaient perdus de vue et, quand je jouais à Arsenal, ils se sont un our retrouvés as s’ils ne s’étaient jamais quittés. Romain is also ensuite allé voir Titi à New York, a integré le medical staff of L’AS Monaco as a diététicien lorsque Titi était entraîneur là-bas… Ils ont renoué contact a peu grace à moi, finalement.

Henry, would you like the model absolu d’attaquant à tes yeux?
Ça clairement été l’une de mes premières références, même si mon modèle numbero un a toujours été Andreï Chevtchenko. Also, Roberto Baggio, at Mondial 1994: he was the premier souvenir of the Coupe du Monde, he was not France, he was Italian, and Baggio had a style, an élégance, a true fort.

Comment ça se passe for le jeune attaquant Olivier Giroud du coup? I copy?
Oui, j’ai essayé d’imiter Chevtchenko. À a moment donné, j’ai même voulu courir like lui. There is no allure in the eye, with ses hanches… The problème, that’s qu’on n’a pas du tout la même morphologie, donc ça ne rimait à rien. (Rice.)

Qu’est-ce que tu cherchais en tant qu’attaquant?
L’adrenaline du but. J’ai tout de suite compris que je voulais faire ça de ma vie et marquer, c’est d’ailleurs le premier objectif du foot, ce qui fait gagner un match. It’s also the same as what is the most important thing in the world, but all the suites are attire by this. Quand j’étais petit, on était deux joueurs majeurs in my équipe: Jérôme et moi. If he was a defender, he would fight. En general, plus le niveau monte, plus tu as des chances de redescendre d’un cran. Moi, je n’ai jamais reculé.

Pour quoi selon toi ?
Je crois que j’avais quelque chose d’inné: une bonne frappe, un bon placement, une capacité à garder mon sang-froid in certaines situations… J’ai enormément travaillé, attention, mais je pense avoir toujours cette force. Je n’ai pas besoin de savoir où est le but quand je suis dans la surface. Je sais exactement où il est, même quand ça va vite. D’ailleurs, si on regarde, beaucoup de mes buts inscrits dans la surface l’ont été en une touche.

Is this what you express ton but brand récemment face in La Spezia?
Sur cette action, je suis assez proche du but. Là, il faut rester concentré au maximum, les yeux fixés sur le ballon jusqu’au dernier moment, et surtout, parce que ce genre de reprises finit huit fois sur dix dans les tribunes, il faut utiliser la bonne surface de contact pour pouvoir parfaitement redresser the ballon. Face in La Spezia, in all humiliation, je la prends tellement bien que le ballon part sans effet. Si je réussis ce geste, c’est also parce que j’ai réussi à developper un sens du but, de l’appel… Quand on parle de technique dans le foot, on parle souvent d’un crochet, d’une Corps feinte, d’un passement de jambes, d’une roulette, mais finir devant le but, c’est aussi de la technique et ça se bosse au quotidien.

Est-ce que tu as fait, à a moment donné, un travail de visualisation?
On my proposé de le faire, mais non, je n’ai jamais été là-dessus.

Comment vis-tu le fait d’être à une époque où on dit ton profile en voie d’extinction?
J’espère qu’après moi, il y aura d’autres target men parce que c’est a profil qui aide beaucoup l’equipe, qui est utile, mais je sais qu’on a aujourd’hui tendance à favoriser les mecs qui vont vite, qui prennent la profondeur, qui sont plus explosifs… En contre-exemplary, il ya Haaland. On a peu le même physique, the pied gauche, the quality in the air, is still a explosivit plus. Pour a joueur de son gabarit, c’est impressionnant.

What are the trucs that you prendrais with these co-equipiers offensifs in equipe de France?
Chez Antoine (Griezmann), sa quality of pass, le fait qu’il ait une main à la place du pied. Je pense que je prendrais l’explosivité de Kylian (Mbappé), forcément, même s’il sait faire plein d’autres choses. Karim (Benzema) sait aussi tout faire, mais peut-être que je prendrais son aisance technique dans les petits espaces.

Eux?
Je pense que Kylian pourrait prendre mon jeu de tête. Karim pourrait peut-être me prendre ma finition de volumee face au but, un geste que je travaille beaucoup, et il m’arrive de les écoeurer à l’entraînement. (Rice.) Griezi, je pense qu’il pourrait prendre un peu de ma puissance.

Être attaquant, c’est also le poste le plus ingrat. You peux passer 90 minutes à ne pas toucher un ballon, gagner un Mondial sans marquer de but, c’est souvent toi qui prends les sifflets…
It’s true, you’re all about the feux. Si tu marques, it’s très bien, mais si tu ne marques pas, tu es le premier que l’on va pointer du doigt. C’est as the guards, tu es exposé. Après, j’ai toujours aimé ça. Je n’ai jamais cherché la gloire, mais j’ai toujours été prêt à assumer les critiques. Je ne veux changer mon poste pour rien au monde. C’est difficile d’expliquer ce que l’on peut ressentir lorsqu’on marque un but à la dernière minute contre La Spezia. Quand ça arrive, you t’oublies, and tu t’oublies tellement que tu prends un rouge. (Rice.) Tu ne peux pas ressentir des émotions as me ça en faisant autre chose. D’ailleurs, on an en parlait récemment avec Zlatan, c’est ce qui nous manquera le plus quand tout s’arrêtera. C’est pour ça que tant que nore corps nous le permet, on s’accroche.

Quand tu marques un but à la dernière minute, tu t’oublies, et tu t’oublies tellement que tu prends un rouge. On the parlait récemment avec Zlatan, that’s how we manquera more than enough to reach s’arrêtera. »

Do you have any gross relations with Avec Ibrahimović?

On parle souvent, de tout, de rien. Après le match against La Spezia, je lui ai dit que je pense qu’il n’avait jamais vu ça: the mec qui marque et prend un rouge après! On deconne pas mal ensemble. On a quand même cinq ans d’écart et il sait que j’étais fan de lui quand j’étais ado. Quand j’avais 17 ans, il était déjà devenu Zlatan.

Est-ce you penses que l’on ne comprend pas toujours les subtilites de ton poste? On this date by example qu’en 2018, after the Coupe du monde, you aurais aimé avoir une palette pour expliquer à tout le monde ce que tu as fait pour aider l’équipe de France.
Oui, meme si je ne vais pas refaire l’historique. Allez: contre l’Australie, je rentre et je fais le une-deux avec Paul (Pogba). Face au Pérou, si Kyks ne vient pas la pousser, peut-être que je marque. Contre l’Argentine, je lui fais une passe decisive. Derrière, c’est un travail de sape sur les defenses, j’aide à ouvrir des espaces, et au bout, il n’y a rien de plus beau qu’être champion du monde, même si c’est sûr qu’il y aura toujours ce petit manque. Je me dis qu’en faisant preuve d’un peu plus de promptitude, je dois marquer contre la Belgique. Après, ça s’est goupillé as me ça. Maintenant, he was the mecs qui disent que je n’ai jamais marqué in the final phase, he was the marqué contre la suisse in 2014, he was marqué three buts et meme fait deux decisives at l’Euro 2016. .. Chez moi, j’ai même un soulier de bronze parce que j’ai été troisième meilleur buteur de la compétition. Au bout, il ya also ce record de buts, qui n’est pas une obsession, mais qui est au chaud dans a coin de ma tête.

Si tu ne dois garder qu’un seul but, c’est lequel?
You allez me répondre vous-meme-quand-meme. (Rice.) C’est le scorpion contre Crystal Palace (in January 2017, NDLR), évidemment, parce que c’est un truc de fou. À la mi-temps, je vois le ralenti et les mecs me disent: «Tu te rends compte de ce que tu as fait? » I said that I had a date of 50 years and that I had re-entered the entrance, but it was all too late, so I said goodbye. Déjà, il faut que ce soit un droitier qui te fasse le centre, que le terrain soit un peu humide pour que le ballon puisse fuser sur ton talon… Là, j’ai été touché par la grace. J’ai voulu faire ce geste, les truc acrobatiques, c’est mon truc, mais là, as me ça, c’était dingue. He faut also avoir une soupless de hanche, l’equilibre, a maximum de réussite. Encore a voice, que tout soit parfait.

« C’est vrai que je mange des kiwis tous les matins, mais la danse, non, ça n’est pas du tout un point fort. »

Are you as far away as this soupless?

Toujours, and je m’étire beaucoup pour ne pas la perdre. In Italy, ils ont récemment redit que j’ai fait de la danse contemporaine en STAPS. Dans an article, it is not written: « Les secrets of Giroud, c’est de manger des kiwis et la danse. » C’est vrai que je mange des kiwis tous les matins, mais la danse, non, ça n’est pas du tout un point fort. (Rice.)

Aujourd’hui, quelle est ta avec les guardiens?
Une relation assez forte, même si ici, maintenant, ils anticipent de fou sur certaines situations parce qu’ils me connaissent par coeur. Hugo (Lloris) est malin parce qu’en général, c’est pas lui qui fait le travail devant le but avec nous. On ne le fait with our guards que la veille des matches et souvent, c’est avec Steve, Mike ou Alphonse, mais quand Hugo participe, il regrette parfois d’être passé dans le coin. (Rice.)

Propos recueillis by Maxime Brigand and Mathieu Rollinger, in Clairefontaine

.

Leave a Comment