Julian Alaphilippe encore deuxième, Victor Lafay proche de l’exploit au Tour du Pays Basque

Deux coureurs français ont failli gagner la quatrième étape du Tour du Pays Basque entre Vitoria-Gasteiz et Zamudio (185.6 km). Il ya eu d’abord Victor Lafay (Cofidis) qui a semé ses compagnons d’échappée à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. Mais il n’a pu résister au retour du peloton des favoris où figuraient notamment Primoz Roglic et Julian Alaphilippe, de Quick Step-Alpha Vinyl. C’est son équipier Remco Evenepoel qui a fourni l’essentiel du travail pour ramener ce peloton sur le coureur de Cofidis dans le dernier kilomètre.

« J’avais envie de gagner mais j’aurais été content que Victor gagne. Les jambes étaient bien mais il a manqué encore quelque chose, la confiance peut-être »

L’étape s’est donc jouée au sprint avec le succès d’un membre de l’équipe Ineos-Grenadiers. C’est Daniel Martinez qui a franchi en tête la ligne d’arrivée, devançant d’un rien Julian Alaphilippe qui termine donc encore deuxième, comme la veille. Au micro d’Eurosport, il a confié ses premières impressions : « Au sommet de la dernière difficulté, je ne pensais pas qu’on allait revenir sur l’échappée, je sais que Victor Lafay est très fort (vainqueur de la 8e étape du Tour d’Italie l’an dernier). J’avais envie de gagner mais j’aurais été content que Victor gagne. Les jambes étaient bien mais il a manqué encore quelque chose, la confiance peut-être, les automatismes de jouer la victoire d’étape tous les jours. Il ya des petites erreurs à corriger tous les jours. »

Au classement général, le Slovene Roglic est toujours leader avec cinq secondes d’avance sur Evenepoel.

.

Leave a Comment