la pique grinçante de Guardiola sur le système ultra-défensif de Simeone

Zapping Onze Mondial EXCLU : Ronaldo, Ben Arfa, Lassana Diarra… le onze de rêve de Hannibal Mejbri !

Ce mardi soir, Manchester City a pris une petite option sur les demi-finales de Ligue des champions en s’imposant à domicile face à l’Atlético Madrid (1-0). Une rencontre où, comme prévu, les Citizens ont beaucoup dominé, tenu le ballon, mais ont dû attendre l’entrée dans les vingt dernières minutes pour faire la différence avec une frappe décisive De Foden.

Guardiola pointe un dispositif en 5-5 !

Les Colchoneros, au fur et à mesure du match, n’ont pas eu grand chose de plus à proposer qu’un système ultra-defensif. Un manque d’ambition que Pep Guardiola n’a pas manqué de pointer en conférence de presse. « On sentait qu’ils allaient jouer en 5-3-2, puis ils se sont ajustés et ils sont passés en 5-5. Dans la préhistoire, aujourd’hui et dans cent mille ans c’est très difficile d’attaquer un 5-5, c’est qu’il n’y a pas espaces. Ils sont forts, nous sommes petits et légers. C’est une question de patience. J’ai dit à mes joueurs à la mi-temps que nous étions bien. Le jeu en deuxième mi-temps était cassé. Et j’ai déjà senti que ça va être un match similaire à celui que nous allons jouer à Madrid dans les minutes qui suivront le but. »

Un Pep Guardiola qui n’a pas voulu s’appesantir sur une victoire « à la Guardiola » mais a préféré se concentrer sur le match retour qui s’annonce égallement très fermé. « Nous avons gagné un match, il reste le match retour et nous verrons. Nous apprendrons du match d’aujourd’hui et essaierons d’être un peu meilleurs», a prévenu l’entraîneur espagnol.

Pour resumer

Manchester City s’est imposé sur la plus petite des marges face à l’Atlético Madrid (1-0). Dans une rencontre où les Colchoneros ont joué très bas. Ce que Pep Guardiola n’a pas manqué de souligner devant la presse après le match.

Leave a Comment