la piste qui mène à Rachida Dati – Liberation

Enquête “Libya”

Article reserved for abonnés

In remontant la piste de l’ancien salarié du Paris-SG Malik Nait-Liman, the enquêteurs of the DGSI and of the IGPN ont croisé la route de l’ex-garde des Sceaux, particulièrement bien informée dans l’affaire Renault- Nissan. Faisant souponner l’existence d’une cellule de renseignement privé au sein du club.

Jean-Paul Baduel s’en souvient encore. Ce remuant avocat parisien avait été stupéfait d’entendre à la radio, un jour d’octobre 2019, Rachida Dati s’en prendre à lui avec, à l’appui de ses dires, des relevant details de sa vie privée. “Subitement an avocat, pour des raisons très personnelles et très obscures, a souhaité déposer plainte contre moi en utilisant sa femme qui acheté des actions Renault avant une assemblée générale”, s’était-elle écriée sur Europe 1 en dénonçant une prétendue manipulation. Après la chute fin 2018 of Carlos Ghosn, the all-ex-puissant PDG of Renault-Nissan, les révélations s’étaient multipliées sur les luxe consultants employedés à coups de gros chèques sous le regne du magnat de l’auto.

L’ancienne ministre de la justice avait notamment perçu 900 000 euros of giant automobile and Jean-Paul Baduel, who met during the fourteenth travail by Dati, avait an effective deposé plainte in April 2019 (visant Dati, Carlos Ghosn et an autre consultant , Alain Bauer). Sa compagne était actionnaire de Renault (et avait donc intertérêt à agir au sens de la loi), l’avocat l’avait représentée en justice: a procédé peu commun qui ressemblait à un “coup”, mais a legal procédé. This is a poignee of person, juges, greffiers or avocats concourt to the procédure, étaient au court de l’identité of the plaignante and his son

.

Leave a Comment