La Russie restreint l’accès à Google News

Les internautes russes rencontrent, depuis jeudi 24 mars au matin, de grandes difficultés à accéder à Google News, le service d’agrégation d’articles de presse de Google.

Roskomnadzor, l’autorité chargée notamment de la censure d’Internet, a, en effet, expliqué dans un communiqué envoyé aux agences de presse russe avoir décidé de « restreindre l’acces » à Google News dans le pays, décision price à la demande du parquet russe. Le régulateur des médias reproche à Google News d’avoir permis « l’accès à de nombreuses publications et contenus contenant de fausses informations (…) sur l’opération militaire spéciale en Ukraine »reprenant ainsi les termes choisis par le Kremlin pour désigner son invasion.

« Nous avons confirmé que certaines personnes rencontrent des difficultés pour accéder à l’application et au site Google News en Russie, et cela n’est pas dû à des difficultés techniques de notre côté », a expliqué un porte-parole de Google.

Des données issues de l’Open Observatory of Network Interference, un organisme dédié à la détection des opérations de censure sur Internet confirm que News.google.com est très difficilement accessible depuis la Russie, et ce depuis le 24 mars.

La première fois qu’un service de Google est bloqué

C’est la première fois qu’un service de Google est touché par des mesures de restriction de l’Etat russe, qui a en a déjà pris pour bloquer Instagram ou Facebook. La justice russe vient, par ailleurs, de juger comme “extrémistes” les activités de ces deux réseaux sociaux.

Selon de nombreux observateurs, le service de vidéo Youtube, très utilisé en Russie, pourrait être le prochain sur la liste. Ces derniers jours, Roskomnadzor an exigé à plusieurs reprises de YouTube qu’il rétablisse des chaînes supprimées, qualifiant la plate-forme d’« outil de la guerre de l’information antirusse ». Le 19 mars, l’autorité reprochait ainsi au site de vidéos la « censure » de nombreux comptes, dont celui du média RBC, de la chaîne de télévision Perviy Kanal ou de l’agence de presse Ria Novosti.

« Une fois de plus, nous exhortons Google de mettre fin à toute restriction sur Youtube en ce qui concerne les médias russes, afin de garantir un accès sans entrave aux informations, conformément à la législation russe en vigueur », avertissait Roskomnadzor, le 19 mars.

Lire aussi Article réserve à nos abonnés Guerre en Ukraine : avec les sanctions et les mesures de rétorsion, la menace d’un “rideau de fer numérique” en Russie

Le Monde

Leave a Comment