La Tesla la plus chère du monde

La valeur de la Tesla Roadster, le tout premier modèle vendu par la marque californienne, est-elle en train de s’envoler à la façon des Porsche et des Ferrari les plus cotées ?

Si Tesla se retrouve actuellement à son niveau, c’est en partie grâce à son tout premier modèle. Apparue en 2006, la Tesla Roadster n’avait rien à voir avec les berlines et autres SUV commercialisés aujourd’hui par le constructeur californien. Basée sur un châssis de Lotus Elise débarrassée de son moteur thermique (remplacé par un bloc électrique et des batteries) la sportive électrique avait convaincu les investisseurs de parier sur l’avenir de Tesla. La suite, on la connaît.

Et il se trouve que la valeur de cette « vieille » Roadster est en train d’atteindre des records sur le marché de la collection. Après une Roadster vendue 190 000 dollars il ya quelques semaines, soit 169 000 euros, un autre exemplaire vient de changer de mains pour plus de 250 000 dollars, soit plus de 223 000 euros. Un exemplaire n’affichant que 1300 kilomètres au compteur, de la série limitée « Signature 100 ».

Une voiture de légende ?

Comme certains modèles en série limitée de chez Ferrari ou Porsche de la même époque, la Tesla Roadster semble donc avoir la côte sur le marché de la collection. Rappelons qu’une nouvelle Roadster de seconde génération devrait rejoindre la gamme d’ici l’année prochaine, avec des performances bien meilleures que celle de la première mouture.

Leave a Comment