Le cannabis, plus is it possible for poumons like le tabac?

This canadienne conclut à des taux plus élevés d’inflammation et d’emphysème chez les fumeurs de cannabis.

D’après une étude publiée mardi 15 novembre dans la revue Radiology, fumer du cannabis se revelerait plus nocif for les poumons que le tabac.

Les chercheurs of the University and of the Hospital of Ottawa ont scruté les radiographies des poumons de 56 fumeurs de cannabis, de 57 non-fumeurs and de 33 personnes consommant du tabac between 2005 and 2020.

Cannabis and tabac: what are the results?

Ce qu’ont decouvert les scientifiques, ce sont des taux plus importants d’inflammation des voies respiratoires et d’emphyseme parmi les fumeurs de cannabis par rapport aux fumeurs de tabac et aux non-fumeurs.

Giselle Revah, radiologue at the hospital in Ottawa, rappelled from prime minister:

The consommation of marijuana is in augmentation and that you know that it is sans danger, or that there are more cigarettes.

D’après elle, c’est la façon dont les différents produits sont fumes qui constitue the principale explication de ces résultats:

La marijuana is fumée sans filter alors que le tabac l’est généralement. Lorsque vous fumez de la marijuana non filtrée, devantage de particules atteignent vos voies respiratoires, s’y déposent et les irritent. The consommation of marijuana is in augmentation and that you know that it is sans danger, or that there are more cigarettes.

A daily routine with longer temps

And this is a habit that has been reinforcing this theorie:

Les prenent generalement de plus grosses bouffées de marijuana et gardent la fumeée plus long temps dans leurs poumons, ce qui peut entraîner un plus grand traumatisme au nouveau de ces espaces aériens.

Malgré cela, d’autres études devront venir confirmer ce lien. D’abord, car les scientists ayant dirigé cette étude nous informent que certains des sujets études fumaient à la fois tabac et cannabis. Ensuite, parce que certaines radiographies des poumons n’ont rien révélé d’utile. Sans compter que l’interdiction du cannabis dans de très nombreux pays ne permet pas à des recherches d’être menées.

Leave a Comment