Le cofondateur d’Ethereum, Gavin Wood, invites les investisseurs à être plus vigilants après le dernier effondrement des crypto-monnaies | Gavin Wood, web3

Gavin Wood estime que les investisseurs doivent être attentifs aux supports qui soutiennent leurs avoirs en crypto afin d’éviter d’être pris dans un crash.

Le cofondateur d’Ethereum, Gavin Wood, an exhorté les investisseurs en crypto-monnaies à “preter plus d’attentionà la structure de soutien sous-jacente de leurs investissements au milieu du récent krach de crypto-monnaies. La mise en garde de Wood intervient après le récent plongeon de l’UST et de la Luna qui a effacé plus de 800 milliards de dollars. Lors d’une conférence de presse avec Reuters au Forum économique mondial en cours à Davos, Gavin Wood a déclaré :

“J’espère que les gens font plus attention à ce qui se cache derrière le nom de la monnaie lorsqu’ils s’impliquent dans une communauté, un écosystème, une économie.”

Wood aborde le récent crash des crypto-monnaies dans un contexte de forte visibilité des crypto-monnaies au WEF.

Les commentaires de Wood concernant le crash des crypto-monnaies ont été faits lors du Forum économique mondial de cette année. L’événement a notamment vu une forte représentation d’entreprises axées sur la crypto. La populaire Promenade qui mène à la station alpine suisse est ornée d’entreprises de crypto-monnaies qui exposent leurs produits et services aux passants. Fernando Verboonen, cofondateur de RollApp, a déclaré que parmi toutes les entreprises présentes sur la promenade, les entreprises de crypto-monnaies constituent une majorité de 60%.

L’intérêt pour la présence des crypto-monnaies cette année intervient égallement alors que les actifs numériques ont plongé au cours des dernières semaines. En plus de Luna, dont la valeur est désormais nulle, le bitcoin et les altcoins se sont tous négociés à la baisse.

Gavin Wood participe pour la première fois au Forum économique mondial afin de donner un aperçu d’un nouveau partenariat commercial. Ce partenariat voit l’un de ses projets blockchain, Polkadot (DOT), entrer dans un schéma de collaboration avec le projet Liberty du propriétaire de l’OM Frank McCourt. Selon Wood, ce partenariat vise à décentraliser le contrôle du web et à accorder aux utilisateurs un plus grand contrôle sur leurs données. S’exprimant sur cette initiative inspirée du Web3, Gavin Wood a déclaré :

“La technologie ne peut pas empêcher les gens de faire des erreurs mais peut aider ceux qui veulent mieux comprendre les faits du monde, ce qu’ils achètent.”

L’internet n’a pas de véritable concept de légalité, car la légalité est quelque chose qui est déterminé par les nations souveraines“, at-il ajouté.

Gavin Wood et le Web3

Wood n’est pas étranger au Web3, ayant lui-même inventé le terme. Le co-créateur d’Ethereum a égallement fondé la Fondation Web3, une organization qui facilite la réforme en s’éloignant des entreprises comme Alphabet, la société mère de Google. Ce faisant, les utilisateurs individuels ont davantage de contrôle sur leur empreinte web et peuvent décider de ce qu’ils veulent en faire. En outre, ce control personnel accru annule également dans une large mesure les menaces endémiques telles que les violations de la vie privée, le phishing et le spamming.

La technologie qui sous-tend l’initiative Web3 repose sur la blockchain, qui alimente égallement les cryptomonnaies, les applications financières décentralisées (DeFi) et les jetons non fongibles (NFT). Ces réseaux restent largement non réglementés et comprennent des protocols populaires comme Ethereum et Solana.

Solana a été récemment intégré au navigateur de confidentialité Brave pour améliorer l’accès au Web3. Cette évolution fait suite à une démarche similaire effectuée par Oracle en mars, qui a vu l’intégration de Solana et d’autres écosystèmes de blockchain.

Afficher Masquer le sommaire

Leave a Comment