L’emploi ralentit en début d’année

La croissance de l’emploi salarié privé a freiné au premier trimestre 2022.

Un point d’inflexion, peut-être plus… Au premier trimestre, la croissance de l’emploi salarié a connu un léger coup de frein, cassant la belle trajectoire de l’année 2021, où plus de 675.000 posts on été créés dans entreprises en France. Entre janvier et mars, l’Insee n’a en effet recensé “que” 66.100 créations d’emplois, un chiffre provisoire (à confirmer dans un mois) qui représente la moitié du de créations enregistré les trois derniers mois de 2021. «Malgré la guerre en Ukraine, les entreprises gardent confiance dans leurs perspectives d’activité»s’est néanmoins félicitée Elisabeth Borne, la ministre du Travail, sur Twitter. «Au total, fin mars 2022, l’emploi salarié privé dépasse son niveau d’avant la crise sanitaire (soit fin 2019) de 2% (+389.700 emplois)»précise quant à lui l’institut statistique.

Cette légère « baisse de la hausse » de l’emploi salarié les trois premiers mois de l’année est notamment liée au repli du secteur de l’intérim, indicateur avancé…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 59% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment