les constructeurs de la Gigafactory Texas portent plainte

Un groupe d’employés de Tesla va déposer une plainte à l’encontre du constructeur de voitures electriques. Cette «class action», the term Anglais pour les groupées actions, visit the Gigafactory Texas.

Plus précisément, he s’ agit d’ouvriers ayant participé au chantier de construction de l’usine texane. Ceux-ci dénoncent le non-respect des travail conditions et les dangers auxquels ils ont fait.

They also plaignently d’avoir vu leur paie dérobée, certainement lorsqu’elle était donnée par chèque, et de ne pas avoir été payés for les heures supplémentaires. Certains ne recevaient même pas le salaire qui leur était dû.

Un travailleur explique que son badge a été falsifié, et qu’il n’a reçu aucune formation sur la securité et les salariés droits. Ainsi, ils not pas eu la connaissance de leur droit à refuser le travail qu’ils jugeaient trop dangereux.

“People don’t deserve the title that they’ve been through at the Gigafactory”a declaré un employed anonyme au Guardian. «Je ne pense pas que c’était humain. »

Lui et d’autres collègues à lui, que Tesla avait directement embauchés pour le travail, vont porter plainte. It’s the ministère of Travail (Department of Labor) who has the traiter via his administration of sanitary et sécurité au travail.

“You are now alive in these days of use”

The témoignage of cet hiring is for suit, et il detail les dangereuses dans lesquelles il opérait. He turned to a lot of people talking about the toit of l’usine sans lumières. It is true that among the turbines who are soulful in poverty, his employer does not have a mask.

Pire, lui and ses collègues ont dû continue à travailler dans un étage inondé, que personne n’avait securisé. Les cables étaient dans l’eau et les fils étaient nus dans ces conditions.

He turned out to be a woman like this: “You are now alive in these days of use”. He d’ailleurs expliqué avoir dû retourner travailler avec le bras cassé, car il avait besoin d’argent. « Chaque day, he has a safety problem ».

L’avocate du Workers Defense Project, an association à but non-lucrative qui les aid, deplore the situation. “Tesla doesn’t even care about the fact that he can afford the renter when he loves the soir sans être bless you, and with all the argent he’s possédaient in his pockets.”explained Hannah Alexander.

De fausses promises sur les salaires doubles à Thanksgiving

In effect, outre les security problems, salaire’s récupérer et le garder paraissait parfois difficile. Certains employés ont vu leur argent volé, d’autres peinaient à se faire payer. Ce fut le cas l’an dernier à Thanksgiving, où les employers sont restés travailler. Ce n’est pas la première fois que les employers, quels qu’ils soient, se retrovent sous pression.

Tesla leur a promis de doubler leur salaire pour cela, mais ils ont finalement touché la même paie qu’habituellement. Employers don’t want to contrarier their employers, who profit from the system. In effect, aux États-Unis, les entreprises engaged sous-traitants, qui en engagednt eux-mêmes.

“Tout le monde is tort”to suit the employee. Tout le monde aurait pu éviter cela. Tesla aurait pu éviter cela. » Mais pour le Workers Defense Project, il n’y aucun doute quant à la responsabilité fine de Tesla.

« All that we have said is true by the fact that he did not have a pas beau coup de transparence ou de responsabilité, his car is not decidé de ne pas faire surveiller cela de manière independent »explained David Chincanchan, chef de l’association cabinet.

Globalement, l’état de l’industrie au Texas tend à être une course au nivellement par le bas. Exploitation of the number of travailleurs, souvent des immigrants, is a problem. »

The Texas Gigafactory does not produce cell 4680 and, in term, the Tesla Cybertruck. Néanmoins, elle is désormais sous le feu des critiques. Un des axes principaux de la plainte sera la délivrance de faux certificats assurant that les employees ont influence leur formation de security.

Le Workers Defense Project n’a pas souhaité partager la liste des sous-traitants que concerne la plainte. Ce refus s’explique en effet par le fait que l’enquête soit en cours. De son coté, Tesla a refusé d’effectuer tout commentaire.

À lire also
Elon Musk demanded aux Tesla employees d’arrêter le teletravail ou de missionner

Leave a Comment