Les frais d’arrérages et les frais de gestion en rente viagère diffèrent sur ces points

Si vous avez déjà touché une rente viagère via une assurance-vie, vous devez savoir que des frais y sont prélevés. On distingue notamment les frais sur arrérages de rentes et les frais de gestion. Ils diffèrent sur quelques points. lesquels?

Bien distinguer les frais d’arrérage et les frais de gestion en rente viagère

Notons que la catégorie des frais de gestion du fonds de rente n’apparaît pas dans la liste des frais de sortie dans les conditions générales. Référez-vous à la rubrique « autres frais » pour en savoir davantage.

Les politiques tarifaires varient beaucoup d’une compagnie d’assurance à l’autre. Et, la tarification appliquée évolue selon le type de contrat.

En somme, trois catégories de frais sont applicables sur une rente viagère :

  • Les frais d’arrérage
  • Les frais de conversion
  • Les frais de gestion.

Ils s’appliquent généralement à trois moments de la phase de rente :

  • Au début (lors de la conversion de l’épargne en rente viagère.)
  • Sur la durée (frais de gestion du fonds de rente, sur encours, etc.)
  • Lors du versement de l’argent au bénéficiaire (frais d’arrérage, etc.)

D’autres points importants à prendre en compte !

Différents frais sont appliqués sur les rentes viagères comme les frais d’arrérage ou encore les frais de gestion. Bien entendu, les assureurs fixent librement leurs propres tarifs. À ne pas confondre avec les frais d’entrée et les frais en cours de vie du contrat. Les frais d’arrérage, les frais de gestion et les frais de conversion appartiennent plutôt à la catégorie des frais de sortie. En d’autres mots, ils ne sont prélevés que lors de la phase de rente.

Des frais sur arrérages de rentes sur quittance d’arrérage de rentes sont évoqués dans le contrat. Idem pour les frais de gestion sur arrérages de rentes. Techniquement parlant, le terme « arrerage » signify « somme d’argent due et versée périodiquement à un créancier ». En pratique, c’est une ponction réalisée par l’assureur au moment du versement de chaque rente à son bénéficiaire.

En général, le montant des frais d’arrérage de rente représente 3% du montant brut de la rente versée. Des frais forfaitaires de service de rente sont parfois appliqués par certains assureurs. Également appelés frais sur quittance d’arrérage, ils sont fixés à 2 ou 5 euros par arrérageselon les conditions générales du contrat d’assurance-vie.

Les frais de gestion du fonds de rente, sur encours de rente, s’accumulent avec les frais d’arrérage. Ils sont généralement appelés frais de gestion des rentes. De l’ordre de 0,60 % à 0,90 %, le montant de ces frais est proche du niveau des frais de gestion du fonds en euros, en phase d’épargne. Ils partagent le même principe de fonctionnement. Les frais sont déterminés sur l’encours global. Chaque année, ils sont déduits de la revalorisation du fonds de rente.

Leave a Comment