Les Suns envoient les Lakers en vacances!

Un échec sur toute la ligne. Voilà comment résumer la saison 2021/22 des Lakers, qui ne continuera pas au-delà de cette semaine.

Sans LeBron James, toujours blessé, les « Purple & Gold » n’ont pas été en mesure de s’offrir un sursis dans cet exercice cauchemardesque. Mis sous pression par le succès des Spurs chez les Nuggets, acquis un peu plus tôt dans la nuit, les coéquipiers de Russell Westbrook (28 points) et Anthony Davis (21 points, 13 rebonds) n’ont ainsi P pas louix pesé (121-110).

Portés par Devin Booker (32 points) et Deandre Ayton (22 points, 13 rebonds), les Suns en profitent donc pour décrocher une 63e victoire record et mettre une nouvelle fois un terme au (décevant) parcours de Los Angeles. Le tout en déroulant comme à leur habitude leur basket.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Fin de parcours pour Los Angeles. C’en est officiellement terminé des espoirs de « play-in », et donc de playoffs, des Lakers. Comme en 2018/19 et en 2020/21, les Lakers ont vécu une saison noire en 2021/22 et la meilleure chose qui pouvait leur arriver était sans doute d’être en vacances dès le mois d’avril. Car avec la victoire des Spurs chez les Nuggets, la défaite était interdite pour les « Purple & Gold », s’ils souhaitaient continuer de rêver du Top 10 à l’Ouest. Problème, ils se sont inclinés dans les grandes largeurs, entérinant pour de bon l’échec de leur trio James/Davis/Westbrook.

Record de franchise pour Phoenix. Ce n’était plus qu’une question de jours avant que les Suns ne battent leur record de victoires sur une saison. Et c’est finale face aux Lakers, parmi leurs rivaux historiques et avec qui une petite rivalité semble être née, que les hommes de Monty Williams on décroché leur 63e succès de la saison. Améliorant par conséquent leur record de 62 victoires, établi à deux reprises, en 1992/93 puis en 2004/05. Prochaine étape pour la franchise de l’Arizona : le trophée Larry O’Brien, en juin prochain.

Un troisième quart-temps pivot. Ce n’est pas la première fois de la saison que les Lakers sombrent au retour des vestiaires. Ce n’est égallement pas la première fois de la saison que les Suns ont construit leur victoire à ce moment de la partie. Nouvelle illustration cette nuit, avec des « Purple & Gold » dépassés défensivement devant toute la fougue du duo Devin Booker – Deandre Ayton, intenable de loin comme de près. Plus adroits, plus réguliers et plus solides collectivement, les joueurs de Phoenix ont ainsi récité leurs gammes (35-22), pour ne plus être rattrapés ensuite. Bye, bye Los Angeles.

TOPS/FLOPS

Le duo Booker – Ayton. Bourreaux des Lakers lors des playoffs 2021, Devin Booker et Deandre Ayton ont remis le couvert en 2022. Non pas sur une série de six matchs, mais sur un simple duel de saison régulière, toujours synonyme d’élimination pour les Angelenos. Profitant de la défense « open-bar » de la franchise californienne, ils se sont ainsi régalés durant toute la soirée, prenant très vite confiance en eux, pour ensuite aligner les réussites primées et dans la peinture. Sans jamais force leur talent.

Le duo Westbrook – Davis. Difficile de reprocher grand-chose à Russell Westbrook et Anthony Davis sur ce coup-là. Sans LeBron James, ils ont ainsi tenté de porter les maigres espoirs des Lakers aujourd’hui, se montrant autant agressifs que possible en attaque, malgré la grosse défense des Suns. Sauf que, contre une équipe aussi armée et en place, leurs seuls bons matchs ne suffisaient pas à repartir avec autre chose qu’une défaite d’une dizaine de points. Désormais, il ne serait pas étonnant de voir les trois All-Stars être mis au repos pour les trois dernières sorties de Los Angeles, cette saison.

La saison de Los Angeles. Pouvait-elle se terminer autrement ? Spoiler : non. Comme depuis le début de cet exercice 2021/22, les Lakers n’ont pas réussi à faire preuve de régularité sur toute une partie, proposant de bonnes séquences pendant une bonne dizaine de, avant d’exploser le appro l’accélérateur. Le scénario de cette rencontre semblait presque écrit à l’avance, tant les hommes de Frank Vogel sont coutumiers de ces craquages ​​sur la durée. Et le plus dur commence dès à présent pour les dirigeants californiens, qui s’apprêtent à vivre un été charnière, après cette horrible campagne…

LA SUITE

Phoenix (63-16) : « back-to-back » chez les Clippers, ce mercredi soir (04h00).

Los Angeles (31-48) : déplacement à Golden State, dans la nuit de jeudi à vendredi (04h00).

Suns / 121 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Crowder 23 3/11 2/8 0/1 1 3 4 5 2 2 0 0 +24 8 10
M. Bridges 27 5/7 0/1 0/0 0 4 4 2 2 2 0 0 +17 10 16
D. Ayton 27 10/14 0/0 2/2 4 9 13 2 4 0 1 1 +15 22 33
C. Paul 24 3/7 0/2 0/0 2 2 4 12 1 2 1 0 +22 6 19
D. Booker 30 12/22 6/9 2/2 1 6 7 4 2 1 1 0 +14 32 33
I. Wainright 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 -4 0 -1
G. Lundberg 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 -4 0 -1
T. Craig 17 3/3 3/3 0/0 1 1 2 0 2 0 1 0 -9 9 10
C. Johnson 25 11/4 3/7 1/2 1 4 5 1 3 1 3 0 -3 12 8
J. McGee 16 4/7 0/0 1/1 1 8 9 1 0 1 1 3 +5 9 19
B. Biyombo 5 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 1 0 -9 0 -1
C. Payne 23 2/8 0/3 0/0 0 3 3 11 3 1 2 0 -7 4 11
A. Holiday 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 -4 0 -1
L. Shamet 20 11/4 0/6 1/1 0 1 1 0 2 0 0 0 -2 9 3
Total 50/102 14/39 7/9 11 42 53 38 22 10 14 4 121
Lakers / 110 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
A. Davis 36 10/18 0/2 1/2 1 12 13 1 0 1 2 1 -19 21 26
D. Howard 19 2/3 0/1 6/6 2 5 7 1 0 0 0 0 -15th 10 17
R. Westbrook 34 10/20 2/3 6/8 1 4 5 3 2 0 6 0 -9 28 18
A. Bradley 18 2/4 1/3 0/0 0 1 1 0 2 1 0 0 -16 5 5
M. Monk 18 3/7 1/2 0/0 0 3 3 5 3 0 2 0 -5 7 9
C. Anthony 24 3/10 2/6 2/2 0 6 6 2 3 2 1 1 -2 10 13
S. Johnson 15th 0/4 0/2 2/2 0 3 3 1 0 0 2 0 -7 2 0
W. Gabriel 6 1/2 0/0 0/2 0 0 0 0 0 0 0 0 +11 2 -1
A. Reaves 31 6/10 2/6 4/6 1 3 4 6 2 1 2 0 +9 18 21
T. Horton-Tucker 22 2/5 1/2 2/2 1 2 3 2 1 2 0 0 -2 7 11
DJ Augustin 18 0/3 0/2 0/0 1 0 1 1 1 0 1 1 0 0 -1
Total 39/86 9/29 23/30 7 39 46 22 14 7 16 3 110

Leave a Comment