Limoux: 43e edition de l’exposition nationale d’élevage de beagles

Le samedi 28 et dimanche 29 mai prochain, aura lieu la 43e edition de l’exposition nationale d’élevage du club français du beagle, beagle-harrier et harrier.

“C’est la première fois que l’Aude va recevoir l’exposition nationale d’élevage du club français du beagle, beagle-harrier et harrier, et cela se passe à Limoux”, se réjouissent Fabrice Farneda, délégué départemental du club, Philippe Satgé, co-organisateur de l’événement et président de l’association des chasseurs de Limoux, et Sébastien Michelier, lui aussi co-organisate. Après trois editions annulées en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19, ce sera l’occasion pour ce club de réaliser dans un premier temps, le samedi à 17 h, leur assemblée générale du tenue des Halles à la place salle général Leclerc. L’heure est venue de parler de la vie du club, que le comité directeur explique les décisions prises pour l’année qui vient, et surtout de prendre des nouvelles de chaque délégation régionale et départementaleénumère Fabrice Farneda.

100 Beagle-Harrier seront présenté dimanche 29 mai.
DR – DR

À partir de 19 h, s’en suivra un vin d’honneur et repas de gala à l’Olympie, où 250 personnes seront attendues. Parmi elles, municipalité, partenaires, comités, mais aussi adhérents venus de tout l’hexagone pour assister à la manifestation du lendemain. Pour Philippe Satgé, chargé de l’organisation, “c’est une première, d’habitude je suis présent en tant que simple participant”. Et il a tout prévu pour ce repas annuel : “Nous allons les initier à Limoux, son carnaval et ses bulles! À la fin du dîner, une bande de Sieur d’Arques et la banda de Limos viendront jouer quelques airs limouxins durant une vingtaine de minutes”. S’en suivront ensuite, quelques récompenses remises par le président du club, Jacques Menut, récompenses et honneurs aux chiens ayant marqué ces trois dernières années.

500 coins exposés

Le dimanche 29 mai, l’exposition débutera dès 8 h 30 au center Robert-Badoc du domaine de Ninaute (proche de Notre-Dame de Marceille). Une centaine de participants, éleveurs comme particuliers, viendra présenter ses chiens. “Ils seront jugés sur l’idéal de la race en phénotype. On attend d’un beagle qu’il s’inscrive dans un carré cob, c’est-à-dire qu’il soit aussi long que haut ; que ses oreilles” tombent pile poil sur sa truffe, que sa ligne de dos soit parfaite, qu’il ait de bons aplombs et un chanfrein adéquat (que la longueur de sa truffe à son front soit la même que celle de son crâne) etc.”détaille le délégué départemental du club.

350 Beagles seront presents à l'exposition.

350 Beagles seront presents à l’exposition.
Claude Delbourg – L’indépendant

Au total, 500 chiens (beagles, beagles-harrier et harrier) concourront dans sept catégories différentes : puppies (de 9 à 12 mois), jeunes (12 à 18 mois), intermédiaires (18 à 36 mois) ouverte et travail (de 12 à 8 ans), champions et vétérans (plus de 8 ans). Deux rings seront dédiés aux 100 beagles-harrier et sept autres estrades seront dédiées aux 350 beagles.

Fabrice Farneda, Philippe Satgé et Sébastien Michelier, novices de cette organisation, s’attendent à recevoir environ 1,000 visiteurs, “sûrement des amoureux des chiens”.

La remise des prix, elle, débutera dès 16 h.

Entree gratuite. Buvette et restauration sur place.

Leave a Comment