LUNC: l’implication de Do Kwon dans la résurrection du jeton serait confirmée

LUNC a fait couler beaucoup d’encre récemment, en étonnant la crypto par sa soudaine popularité. Alors que Do Kwon semblait absent des opérations, son implication serait confirmée.

Vers un retour discrete du créateur ?

Terra Classic (LUNC) s’est démarqué au cours des dernières semaines grâce à sa remontée dans les cours. Le jeton, que le secteur crypto croyait mis au rebut suite à la disparition de l’USTerra, justifierait son retour par une importante mobilisation de la communauté Terra. Portée par la burn taxe qui, selon ses détenteurs, ferait grimper le prix du jeton, le LUNC semble avoir attiré beaucoup d’investisseurs. Toutefois, une fois le dispositif de brûlure mis en place, les plateformes d’échange qui avaient promis de soutenir le projet ont fini par changer d’avis.

Au milieu de tous ces événements, une partie des investisseurs ont commencé à questionner l’implication de Do Kwon dans le retour du LUNC. Celui-ci était en effet revenu après de sa communauté peu après la remontée de son jeton. Suite à cela, plusieurs de ses membres avaient affirmé que l’entrepreneur n’était jamais intervenu dans le phénomène.

Source : compte Twitter de LUNC Burn

Des propos rapidement infirmés par le reste de la communauté. Pour eux, la résurrection du Terra Classic serait le fruit d’un véritable travail d’équipe entre les investisseurs, les développeurs et Do Kwon. Le fondateur de Terra serait donc effectivement intervenu discrètement en tant que conseiller. Il aurait égallement régulièrement donné son aval lors des différentes étapes des opérations.

Source : compte Twitter de LUNC DAO

Les frasques de Do Kwon pourraient influencer les cours

La communauté n’accueille pas la confirmation de la participation de Do Kwon avec joie. De nombreux internautes ont d’ores et déjà crié à la manipulation des cours, arguant que le jeton retomberait bientôt à zéro. La courbe du LUNC était déjà sur la pente descendante après la mise en place de la burn tax. Cela était sans doute dû au découragement d’investisseurs voyant que celle-ci ne serait pas totalement appliquée. Ainsi, l’arrivée subite de Do Kwon pourrait venir couronner le phénomène.

Source : cours mensuel du LUNC selon CoinMarketCap

Quant aux frasques de l’entrepreneur, elles pourraient faire plonger davantage le jeton. La justice coréenne a récemment émis un mandat d’arrêt contre Do Kwon, bien que celui-ci ait été localisé à Singapour et soit donc intouchable. Interpol aurait été sollicité afin de le ramener en Corée du sud afin qu’il soit jugé. Selon le média sud-coréen Munhwa Ilbo, le Ministère des Affaires Étrangères aurait égallement été invité à révoquer le passeport du fondateur de Terra. Désormais sans papier, celui-ci aurait l’obligation de se rendre dans son pays d’origine.

Toutefois, d’après Watcher Guru, la Corée du Sud ne ferait pas partie des pays avec lesquels Singapour aurait signé un traité d’extradition. Do Kwon pourrait donc se rendre aux autorités ou se cacher à nouveau le temps que son pays d’origine trouve une solution diplomatique.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d’information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Leave a Comment