Maladie d’Alzheimer : 75 facteurs de risques génétiques découverts

La découvert des scientifiques français ouvrent de nouvelles perspectives dans les traitements de la maladie. © Adobe stock

Des chercheurs français viennent d’identifier 75 gènes associés à la maladie d’Alzheimer. 42 d’entre eux sont nouveaux. Ils ouvrent de nouvelles perspectives dans le dépistage et les traitements.

Une découverte française

Ce sont des chercheurs français de l’Inserm, de l’Institut Pasteur de Lille, du CHU de Lille et de l’Université de Lille qui sont à l’origine de cette découverte. Ils ont identifié 42 nouveaux facteurs génétiques dans la maladie d’Alzheimer. Celle-ci concern 1 million 200,000 personnes in France. Leurs résultats viennent d’être publiés dans la revue Nature Genetics.

Vers un meilleur dépistage d’Alzheimer ?

Cette équipe de chercheurs a détecté 75 régions du génome (appelées locus), associées à la maladie d’Alzheimer, dont 42 nouveaux. À partir de leurs résultats, les scientifiques français ont créé un score de risque génétique. Le but est de mieux évaluer les personnes qui pourraient souffrir d’Alzheimer parmi les personnes souffrant de troubles cognitifs.

Evaluer l’interêt des traitements

«Cet outil (…) pourrait être très utile dans la mise en place d’essais thérapeutiques pour catégoriser les participants selon leur risque et mieux évaluer l’intérêt des médicaments testés», an expliqué Jean-Charles Lambert, qui a dirigé l’étude.

Leave a Comment