Multiples attaques de loups dans le Jura: “Il faut les éliminer. Une élimination complète” selon un éleveur

Depuis le début du mois d’août, les attaques du loup se multiplient sur des troupeaux de bovins dans le massif du Jura. Pas moins d’une dizaines de vaches, de veaux ou de génisses ont été tués ou blessés lors de prédations de l’animal dans les départements du Doubs et du Jura et nombre d’éleveurs sont à bout. Dernière en date, une attaque a eu lieu sur le troupeau de Gérard Pagnier il ya trois jours. L’agriculteur a retrouvé un de ses veaux, une bête âgée de 8 mois, mort et atrocement mutilé,

Si des analyses, opérées par l’OFB sont en cours pour confirmer la responsabilité du loup dans cette attaque, pour Gérard Pagnier, cela ne fait aucun doute et l’homme est en colère, il n’accepte pas de ce ce levit aux s’adapter à la présence de plus ne plus envahissante du prédateur: « Il faut faire autrement, prendre le problème dans l’autre sens. On n’a pas à subir cette contrainte là. Je ne sais pas si les pouvoirs publics vont comprendre qu’il faut les éliminer. Une élimination complète comme l’ont fait les anciens il ya un siècle. Il n’y a pas d’autres solutions« .

D’après les derniers chiffres produits par l’OFB, qui sont considérés comme sous estimés par beaucoup, « seuls » 921 loups seraient présents sur le territoire français dont au moins une meute é ute ga dans le présente sur le territoire suisse voisin. Pour l’année 2022, devant la croissance de la population du prédateur, le nombre maximal de loup pouvant être abattus en France est passé de 118 to 174 individus mais ce chiffre ne sera certainement pas atteint au grand dam seplier élevients prédations sur leurs cheptels.

Leave a Comment