Nvidia condamné à une amende pour avoir caché ses ventes liées au mining


La SEC vient d’annoncer aujourd’hui les accusations et un règlement financier avec Nvidia au sujet de ses ventes de GPU aux crypto-mineurs. L’accusation est relativement claire, elle indique tout simplement que Nvidia a induit les investisseurs en erreur en signalant une énorme augmentation des revenus liés au “mining gaming” in 2018

Il faut bien noter que Nvidia a accepté de payer une amende de 5.5 millions de dollars pour clôturer cette procédure mais n’admet pas d’actes répréhensibles dans le cadre du règlement. Cette démarche visant à mettre fin à une procédure est relativement courante aux USA. Elle vient cependant confirmer que Nvidia a volontairement masqué aux investisseurs le poids du mining dans ses chiffres de ventes de cartes graphiques alors que de nombreuses voix s’élevaient pour min signaler que la pénurie naissante proavale de GP

Les ventes de cartes aux mineurs comptabilisées comme un boom du gaming par Nvidia ?

Dans son ordonnance, la SEC indique que “Le personnel dédié aux vents de la société, en particulier en Chine, a signalé ce qu’il pensait être une augmentation significative de la demande de GPU de jeu en raison de l’extraction de crypto” . Pour la SEC la volonté de masquer cette réalité rendait le risque plus élevé pour les investisseurs qui, sur la base des communications de Nvidia, pouvaient penser que la croissance des ventes était une tendance fiable.

RTX-3080-Mining-Rig

“Les analystes et les investisseurs de NVIDIA souhaitaient comprendre dans quelle mesure les revenus liés au gaming de la société étaientés par le affect mining et ont régulièrement demandé à la haute direction dans quelle de gaming de la au revenété c’augé due à l’extraction de cryptos”. Cependant, en 2018 un crash des cryptos a confirmé les inquiétudes des investisseurs puisque parallèlement à cet évènement, Nvidia an immédiatement réduit ses projections de bénéfices trimestriels de 500 millions de dollars. Une situation qui a déclenché une action en justice des actionnaires.

“Les échecs de divulgation de NVIDIA ont privé les investisseurs d’informations critiques pour évaluer les activités de la société sur un marché clé”, a déclaré Kristina Littman, chef de la division Crypto Assets de la Cyber ​​Enit. “Tous les émetteurs, y compris ceux qui recherchent des opportunités impliquant des technologies émergentes, doivent s’assurer que leurs divulgations sont opportunes, complètes et exactes.”

Au bilan cette amende reste une goutte d’eau pour Nvidia et permet de fermer une procédure qui aurait pu laisser plus de traces sur l’image de l’entreprise.

Leave a Comment