Pourquoi les chiens ont-ils doublé de poids en 6.000 ans ?

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Le top 10 des races de chiens les plus intelligents
L’intelligence d’un chien est toutefois difficile à définir. Qu’en dit la science et quelles sont les races les plus intelligentes ?

L’histoire évolutive de l’Homme est intime liée à celle du chien, autant du point de vue biologique que du point de vue culturel. Les premiers indices de domestication de ces canidés remontent à plus de 30.000 ans en arrière et l’association commune, dans le registre fossile, entre l’Homme et le chien date d’il ya environ 15,000 ans en arrière. De nombreux fossiles de chiens ont déjà été découverts et permettent d’appréhender l’évolution morphologique de l’espece. Cependant, la connaissance des facteurs ayant influencé les trajectoires évolutives depuis les premiers chiens jusqu’aux forms actuelles demeure très parcellaire.

la domestication du chien s’est produite indépendamment en plusieurs endroits du monde

Outre le manque de fossiles, cette connaissance est lacunaire en raison du fait que la domestication du chien s’est produite indépendamment en plusieurs endroits du monde et qu’elle a probablement été initiée suivant différents comportements et objectifs. Une étude menée par une équipe internationale de recherche a fait l’objet d’une publication dans le Journal of Archaeological Science: Reports au sujet de l’évolution morphologique des chiens en Croatie, depuis le Néolithique.

Des chiens pour garder les troupeaux

Les auteurs de cette étude ont inféré la taille de chiens entre il ya environ 8.000 (Néolithique et âge de pierre) et 2.000 ans (période romaine) en arrière. Les restes de plus d’une cinquantaine de chiens provenant principalement de Croatie mais aussi de pays européens voisins ont été examinés. Les premiers fermiers du Néolithique sont en effet arrivés en Croatie depuis l’Anatolie (Asie Mineure) et le Moyen-Orient et ont vraisemblablement apporté avec eux une race de chiens qui n’était pas déjà présente dans cette région. Les auteurs rapportent que les spécimens de cette race nouvellement importée pesaient environ 15 kilograms.

Environ deux mille ans plus tard, au cours de l’âge du bronze, le poids moyen des chiens avait augmenté de deux kilograms tandis qu’ils ont atteint le poids moyen de 24 kilograms au cours de la période romaine. Les auteurs suggèrent que les chiens de taille de plus en plus imposante ont été sélectionnés au cours du temps afin de protéger le bétail des prédateurs. Les troupeaux d’ovins paissaient en effet de plus en plus en altitude et étaient donc sans doute plus vulnérables face à de grands prédateurs tels que les ours et les loups. Il existe par ailleurs des documents dans lesquels des romains donnent des conseils aux éleveurs au sujet de chiens de berger. D’après ces documents, il a été estimé que les chiens pouvaient même atteindre le poids moyen de 32 kilograms et rivalisaient donc probablement en poids avec les chiens de berger actuels.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

.

Leave a Comment