Prix ​​et devis en ligne

La souscription d’une assurance auto pour jeune conducteur nécessite typiquement un effort financier plus élevé qu’un contrat standard. Vous avez récemment obtenu le permis de conduire ? Certaines astuces peuvent vous permettre de payer moins cher. Découvrez l’essentiel à retenir sur le prix de l’assurance auto “jeune conducteur”.

Qu’est-ce qu’une assurance auto pour jeune conducteur ?

Une Assurance auto date « jeune conductor » est un contrat conçu pour les personnes ayant récemment obtenu leur permis de conduire.

La catégorie des jeunes conducteurs est notamment définie par l’article A121-1-1 du Code des assurances, et regroupe l’ensemble des automobilistes dont le permis de conduire a moins de trois ans (source: legisfrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006156959).Il convient d’y rajouter la catégorie des conducteurs plus expérimentés, mais n’ayant été couverts par aucun contrat d’assurance auto depuis au moins trois ans.


Au-delà de s’adresser à un public spécifique, le contrat d’assurance auto “jeune conducteur” ne se distingue pas de façon significative d’une formule standard pour un conducteur plus âgé. Il est notamment possible d’accéder à différents niveaux de garantie et de comparer les offres de plusieurs assureurs pour retenir la plus compétitive.

Pourquoi une assurance jeune conducteur est elle plus chère ?

La principale caractéristique d’un contrat d’assurance auto « jeune conducteur » est son coût plus élevé. Toutes choses égales par ailleurs, un assuré récemment titulaire du permis paiera nettement plus cher qu’une autre personne assurée depuis dix ou vingt ans.

Pour tenir compte de l’inexpérience du jeune conducteur, une surprime d’assurance est en effet appliquée de façon systématique. Si l’assuré a suivi une formation classique au permis de conduire, cette surprime est plafonnée à : (source: legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006156959/)

  • 100 % de la prime de base pour la première année après l’obtention du permis ;
  • 50% de la prime de base pour la deuxième année;
  • 25% de la prime de base pour la troisième année.

S’il acquiert et assure un véhicule dès l’obtention de son permis, un jeune conducteur doit donc s’attendre à payer le double du tarif standard pour sa catégorie de véhicule!

Il convient d’y ajouter l’effet du coefficient bonus-malus : au début de sa “carrière” d’automobiliste, le conducteur démarre en effet avec un coefficient de 1. Il devra ensuite se montrer exemplaire sur la route et ne causer aucun accident responsable pendant 13 ans pour atteindimreal , soit 0,50.

Au final, le jeune conducteur est donc susceptible de payer son assurance auto quatre fois plus cher qu’un conducteur plus âgé et déjà au bonus maximal !

Un taux de sinistralité plus élevé chez les jeunes conducteurs

Les tarifs dissuasifs des contrats d’assurance auto “jeune conducteur” s’expliquent par la probabilité plus grande de causer un accident responsable, et parfois dramatique. Selon la Sécurité routière, 59 % des victimes d’accidents mortels sont âgées de 18 à 24 ans . La surprime compense donc le risque plus grand assumé par l’assureur.

Quelles garanties pour une assurance auto « jeune conducteur » ?

Les contrats et options disponibles pour les jeunes titulaires du permis de conduire ne diffèrent pas sensiblement des formules plus classiques. Trois grandes catégories d’offres sont disponibles :

  • L’assurance « jeune conducteur » au tiers : elle constitue la protection minimale rendue obligatoire par la loi. Elle se compose uniquement d’une garantie en responsabilité civile : le conducteur ne sera pas remboursé des dégâts subis par son propre véhicule, mais son assureur se porte garant de ceux qu’il pourrait causer à autrui.
  • L’assurance « jeune conducteur » au tiers étendu : elle ajoute quelques garanties plus protectrices, et dont la nature varie d’un contrat à un autre. Cela peut inclure une indemnisation en cas d’incendie, explosion, bris de glace, vandalisme ou vol.
  • L’assurance « jeune conducteur » tous risques : elle est la formule la plus complète. Elle inclut typiquement l’ensemble des garanties évoquées plus haut, mais aussi d’autres comme l’assistance 24 h/24 ou encore la garantie personnelle pour le préjudice corporel de l’assuré, même en cas d’accable.respondent

En règle générale, un jeune conducteur fait l’acquisition de son premier véhicule sur le marché de l’occasion, et choisit un modèle ancien à la faible valeur résiduelle. Dans ces conditions, il apparaît plus avantageux et rationnel de choisir une assurance au tiers afin de minimiser le montant de votre prime.

Quel tarif pour une assurance auto « jeune conducteur » ?

Le tableau suivant vous propose uncomparatif des meilleurs devis d’assurance auto pour jeune conducteur, dans le cadre d’une assurance au tiers ou tous risques. Les tarifs annoncés s’appliquent à un usage exclusive privé, pour un jeune étudiant habitant à LYON, roulant 15 000 kilomètres par an, disposant d’un garage fermé et titulaire du permis depuis deux ans sans aucun sinistre.

Leave a Comment