Sécurité sociale : pourquoi certains patients doivent-il avancer les frais depuis quelques jours?

Certains patients ont récemment dû avancer leurs frais de santé, en raison d’un problème de communication entre leurs médecins et la Sécurité sociale. En cause : des dizaines de tentatives de piratages de la messagerie La Poste.

En effet, suite à ces piratages, le service de connexion des adresses laposte.net a été temporairement désactivé. «La consultation des comptes de messagerie laposte.net par le biais de toute autre plate-forme a été temporairement bloquée à partir du 27 avril. Cette mesure préventive reste en place jusqu’au rétablissement sécurisé pour les utilisateurs de ce mode de consultation des comptes de messagerie», an expliqué La Poste au journal Le Parisien.

Cependant, de nombreux professionnels de santé figuraient parmi les utilisateurs de ces adresses mails, et certains utilisaient une adresse laposte.net comme identifiant de connexion à la plateforme de télétransmission de l’assurance maladie.

Conséquence: ces médecins ou infirmiers ne peuvent plus communiquer avec la Sécurité sociale. En effet, à l’issue d’une consultation médecin, le professionnel de santé doit envoyer à l’assurance maladie un formulaire électronique qui sert de preuve à l’acte médical qu’il vient d’effectuer. Si cette démarche peut se faire par voie postale, avec le formulaire marron, la procédure par internet est souvent prisée puisqu’elle raccourcit les délais de remboursement de la sécurité sociale.

La coupure du service de connexion a donc empêché les médecins de transmettre les documents à la Sécurité sociale, et les patients ne seront pas remboursés immédiatement et doivent pour le moment avancer les frais. Ils seront remboursés lorsque le service sera débloqué.

Selon les informations du Parisien, 20,000 professionnels de santé sont concernés par ce blocage, et La Poste an indiqué au journal travailler au déblocage des comptes des professionnels de santé prior en priorité.

Leave a Comment