Stellantis et Samsung s’allient pour bâtir une usine de batteries aux États-Unis

Le bâtiment sera construit à Kokomo dans l’Indiana. Le coût total du projet s’élève à 2,5 milliards d’euros.

2,5 milliards. C’est le montant que Stellantis et Samsung SDI vont investir pour faire sortir de terre une usine de production de batteries lithium-ion aux États-Unis. Le site sera implanté à Kokomo dans l’Indiana et devrait être opérationnel dès 2025. Au total, il permettra la création de 1400 nouveaux emplois. Il pourrait ne s’agir que d’une première étape. La production initiale de 23 gigawatt-heure (GWh), devrait être élevée dans un second temps à 33 GWh. Le constructeur automobile espère ainsi «renforcer» a capacity «de production de batteries à l’échelle mondiale» et accélérer le tournant vers une énergie moins carbonée.

Cette décision d’investissement dans la première puissance mondiale fait sens pour les deux géants, comme le rappel Yoonho Choi, Président et Directeur Général de Samsung SDI, l’Amérique du Nord est «en pleine croissance» sur le segment des véhicules électriques.

Stellantis s’est mis des objectifs ambitieux en matière de développement de l’électrique. Le groupe espère ainsi vendre 5 millions par an de ces véhicules dotés d’une batterie à partir de 2030.

.

Leave a Comment