Flamanville, le chantier maudit qui n’en finit pas

REPORTAGE – 3000 salariés travaillent aux finitions en vue d’une mise en route de l’EPR mi-2023, soit avec onze ans de retard. Les lignes à haute tension fendent à grande hauteur le bocage. Elles seules trahissent la présence de la centrale de Flamanville. Des terres de la presqu’île du Cotentin, le site de 120 hectares … Read more