Tesla pourrait valoir 4000 milliards de dollars d’ici 2030, plus qu’Apple actuellement !

Certains analystes financiers affirment que la valeur boursière de Tesla pourrait fortement augmenter dans les prochaines années. Ils affirment même que Tesla pourrait valoir plus de 4000 milliards de dollars entre 2025 et 2030, grâce à l’ouverture de plusieurs Gigafactory en Allemagne et aux États-Unis, ainsi que les réglementations sur les moteurs thermiques. C’est plus que la valeur d’Apple.

Credit : Unsplash

La valeur boursière d’une entreprise a plusieurs impacts. Le plus évident est la richesse des actionnaires. Nous avons évoqué le sujet avec la fortune d’Elon Musk, l’homme le plus riche du monde. Financièrement, le patron de Tesla pèse largement plus que Jeff Bezos, notamment grâce à l’envolée de l’action Tesla suite à la publication des excellents résultats annuels de la firme.

Lire aussi – Tesla a vendu plus de 300 000 voitures électriques malgré un « trimestre exceptionnellement difficile »

L’impact le plus important n’est cependant pas d’enrichir les actionnaires, mais la capacité à acheter ou être rachetée par une autre société. Plus la valeur est haute, plus l’action vaut cher. Et plus il est facile de procéder à une acquisition d’envergure. C’est le cas de Microsoft quand la société a procédé à la fusion avec Activision-Blizzard, dont l’action avait subi une baisse. C’est grâce à une forte capitalisation qu’une société peut égallement investir en croissance organique.

Tesla vaudrait 4000 milliards de dollars avant 2030

La valorisation est donc primordiale. Voilà pourquoi elle fait l’objet de prévision de la part des analystes financiers. Plusieurs d’entre eux se sont exprimés ces derniers jours à propos de Tesla, expliquant que la société pourrait valoir plus de 4000 milliards de dollars avant la fin de la décennie. Ils ne sont pas tous d’accord sur la date à laquelle Tesla pourrait franchir ce palier symbolique. Tous affirment que la marque le dépasserait avant 2030. Et les plus optimistes pensent que cela arriverait dans les trois prochaines années.

Le plus fou n’est pas le chiffre stratosphérique, mais l’écart entre ce dernier et la valeur actuelle de Tesla. Sa capitalisation vient de dépasser les 1000 milliards seulement. À l’heure ou nous écrivons ces lignes, Tesla vaut 1120 de dollars et chaque action peut être achetée à 1100 dollars environ. Elle est encore loin d’atteindre la capitalisation d’Apple qui culmine à 2840 milliards de dollars.

Plan d’action : multiplier les actionnaires, multiplier les usines

Comment Tesla pourrait-elle multiplier par 4 sa capitalisation d’ici 2030 et dépasser Apple ? Il ya plusieurs leviers. Le premier est la division de son action en bourse : une action actuelle en vaudrait plusieurs nouvelles. Le but : rendre l’achat de l’action plus accessible, permettant à davantage d’investisseurs d’apporter de l’argent. Cette opération est d’ores et déjà programmée pour 2022.

tesla gigafactory berlin
Gigafactory de Berlin. Crédits: Tesla

Le deuxième levier est commercial, bien sûr. Tesla profitera pleinement des lois sur les moteurs thermiques qui sont adoptées partout dans le monde, notamment en Europe. D’ici 2030, plus aucun véhicule thermique neuf ne sera vendu dans le continent. Tesla est d’ores et déjà positionné comme le leader mondial des voitures électriques. Les analystes prédisent que la marque monopolisera jusqu’à 21% du marché.

Pour cela, la firme construit des usines de fabrication des deux côtés de l’Atlantique. Parmi elles, la Gigafactory de Berlin annoncée en 2019. Elle vient d’être inaugurée, avec une vidéo de présentation très intéressante. Cette usine aura deux objectifs : fabriker les Tesla pour l’Europe, notamment la Model Y qui commence d’être livrée ; et faire baisser le prix des voitures dont le montant est alourdi par les taxes et le transport (elles sont aujourd’hui produites à Shanghai). L’avenir semble donc radieux pour Tesla. Reste à savoir comment réagiront les marques plus traditionnelles.

Source: Insideevs

Leave a Comment