Tesla veut rendre ses sièges chauffants encore plus efficaces

Tesla vient de publier un nouveau brevet décrivant une nouvelle technologie permettant de rendre ses sièges chauffants encore plus efficaces.

Vue de l’intérieur de la Tesla Model Y // Source : Frandroid

Aujourd’hui, les sièges chauffants sont disponibles sur la plupart des voitures récentes — qu’ils soient livrés de série ou en option — et deviennent presque de véritables indispensables. Il faut dire qu’au-delà du confort qu’ils apportent au conducteur et au passager, notamment en hiver, ils sont égallement très pratiques et possèdent de vrais atouts, notamment sur les véhicules électrique chaqueségés.

Et pour cause, ce système, apparu en 1966 sur la Cadillac Fleetwood, possède un avantage non-négligeable. Moins énergivore que la climatisation ou le chauffage, l’usage de ce dernier permet alors de réduire la consommation d’électricité et donc d’améliorer l’autonomie. Il est en effet conseillé de préchauffer son véhicule lorsqu’il est en charge, puis d’utiliser seulement les sièges chauffants une fois en route.

Un système innovant

Généralement, les sièges peuvent chauffer ou ventiler le conducteur grâce à un système de résistance électrique, relativement simple à mettre en place et peu coûteux, bien que prenant de la place et étant parfois peu efficace. Des problèmes que Tesla souhaiterait résoudre, alors que la firme d’Elon Musk vient tout juste de déposer au nouveau brevet à ce sujet. Celui-ci s’incrit dans la continuité de celui présenté en 2019.

Cette fois-ci, les sièges ne seraient plus chauffés ou refroidis de manière conventionnelle, mais grâce à un flux de liquide qui circulerait dans toute l’assise. Ce dispositif innovant comprend alors plusieurs couches de matériaux, un composant chauffant ainsi qu’une pompe à fluide. Ce dernier est envoyé dans l’intégralité du sièges, à travers les différentes couches. Il est allors possible de profiter de l’inertie pour profiter de la chaleur ou du frais, sans utiliser d’énergie.

Des coûts moins élevés

Selon Elon Musk, cette solution aurait de nombreux avantages, pour la marque comme pour les automobilistes qui l’utiliseraient. En effet, ces sièges chauffants innovants permettraient de réduire considérablement les coûts de production, alors que sa mise en place serait peu onéreuse. Par ailleurs, le bruit serait limité dans l’habitacle, de même que l’utilisation d’électricité, un important point pour un véhicule zéro-émission.

Néanmoins, il arrive que des marques publient des brevets sans jamais en faire usage. Il faudra donc faire encore preuve de patience avant de voir éventuellement arrive ce système, décrit par nos confrères d’hibridosyelectricos.com dans les Tesla Model S ou Model 3, entre autres.

La Gigafactory chinoise est toujours à l'arrêt : quel impact pour les clients européens ?

L’arrêt de la production à l’usine de Shanghai semble se prolonger pour Tesla, avec de nombreux véhicules qui ne pourront être produits. Des retards de livraison seront-ils à prévoir pour l’Europe ?
Lire la suite

Logo

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Leave a Comment