Trop nourris par les particuliers, certains hérissons sont obèses: “Les citoyens ne pensent pas mal faire au départ”

Les particuliers ont trop nourri les animaux qui ne sont plus capables de se rouler en boule pour se protéger. Un problème constaté par certains refuges.

“1,70Kg, c’est un petit peu gros pour ce petit loulou qui devrait peser au maximum 1,2Kg. Il est vraiment obèse”constate Alan Gilson, responsable chez La Grange sauvage, Center de revalidation des espèces animales vivant à l’état sauvage.

Pourtant Baloud a déjà perdu du poids depuis son arrivée au Centre, à Thorembais-Saint-Trond. Son cas est loin d’être isolé. Depuis le début de cette année, le center a reçu une dizaine de demands pour accueillir des hérissons en surpoids. “Les gens ont gardé ces hérissons chez eux tout l’hiver en les nourrissant, en empêchant le cycle de l’hibernation de se mettre en place, en les gardant souvent dans des endroits trop chauds. départ. Ils trouvent l’animal en détresse…”, raconte Alan Gilson.

Pour le Centre, pas évident de les soigner. L’obésité chez ces petites bêtes entraîne de nombreux problèmes de santé “Quand en particulier garde un hérisson en général, le milieu et la nourriture est mal adapté. Donc nous pouvons avoir des pertes de picots et des problèmes cutanés”, explique Alan Gilson.

Impossible égallement de les remettre dans la nature tant qu’ils sont dans cet état. “Le fait qu’ils ne savent pas se bouler convenablement, ils sont plus sensibles aux prédateurs qui peuvent atteindre leur ventre et leur tête beaucoup plus facilement”, Indian Alan Gilson.

Les aider à maigrir prend énormément de temps. Avec un régime très strict, ils peuvent perdre environ cent grammes par mois. “On essaye de les mettre dehors comme ça ils dépensent un peu plus d’énergie. Il fait un peu plus froid. L’espace est un peu plus grand donc ils peuvent un peu plus se déplacer, raconte Marie Derreumaux, soigneuse bénévole. On espère ainsi qu’ils pourront perdre du poids. C’est sûr que ceux qui sont vraiment très, très obèses, ça risque d’être mission impossible”.

Le center reçoit égallement de nombreux écureuils pour le moment. Des bébés tombés de leur nid et livrés à eux-mêmes à cause de l’abattage d’arbres.

Leave a Comment