Un chien enchaîné à un lampadaire dans le froid reçoit l’aide inespérée d’un passant

C’est dans la neige et accroché à un poteau d’éclairage, qu’un Pitbull a été découvert par un habitant de l’État du Michigan (États-Unis), en début d’année. Le chien abandonné et frigorifié a été pris en charge par le service de contrôle animalier de la ville de Detroit. Les agents ne décolèrent pas.

Les abandons ne cesseront-ils donc jamais ? De l’autre côté de l’Atlanticun pauvre Pitbull a été victime de cet acte odieux au début de l’année 2022 ‘animal n’aurait pu survivre bien longtemps, si personne ne l’avait détaché.

C’est un passant, répondant au nom de Calvin Hannahqui l’a découvert et prévenu le service de contrôle animalier de Detroit. Amoureux des animaux et heureux “papa” de 3 chiens, il n’a pas hésité à tendre la main au canidé en détresse.

Quand le supplicié an aperçu le bon samaritain, il a émis un grognement. Il s’est ensuite un peu détendu lorsqu’il a reçu à manger, mais refusait toujours de se laisser approcher. Pour ne rien arranger, le collier qu’il portait serrait trop sa gorge. Qui avait pu le maltraiter ainsi ?

Illustration de l'article : Un chien enchaîné à un lampadaire dans le froid reçoit l'aide inespérée d'un passant

© CBS Detroit (capture d’écran)

« C’est criminel »

« Attacher votre chien à un lampadaire à l’extérieur et s’attendre à ce qu’il survive sous des températures aussi basses, c’est criminel », a déclaré Mark Kumpf, directeur du service de contrôle animalier de la ville. Comme le rapporte CBS Detroitle chien abandonné a été détaché et placé dans un asylum local.

Lors d’un examen clinique, les vétérinaires ont remarqué des lésions autour du cou de l’animal, causées par le collier. Après avoir subi tant de souffrance, le Pitbull a reçu tous les soins nécessaires à son bon rétablissement. Par la suite, il a été proposé à l’adoption. Ce sera l’occasion de prendre un nouveau départ et de profiter de la vie qu’il mérite.

Dans l’État du Michigano les faits se sont déroulés, jusqu’à 10 ans de prison et 5 000 dollars d’amende (soit 4 500 euros) planent au-dessus des individus reconnus coupables de cruauté envers les animaux.

Leave a Comment