Un premier cas de variole du singe détecté à l’hôpital d’Angoulême

La response vous conseille

Dans l’immédiat, une mise à l’isolement de trois semaines de l’individu s’applique tant que les symptômes persistent (un bilan est effectué par un infectiologue). Pour les cas contacts, en l’absence de symptômes, l’isolement ne s’applique pas systématiquement.


Cas confirmés de variole du singe, par date de début des symptômes, France, mai-juin 2022 (Santé Publique France).

Repro CL

Symptomes

Connue chez l’être humain depuis 1970, la variole du singe («monkeypox» en anglais) est une maladie considérée comme rare, due à un virus transmis à l’être humain par des animaux infectés. En prévention, la Commission européenne an annoncé ce mardi la conclusion d’un contrat portant sur l’achat de plus de 100 000 doses de vaccins contre la variole du singe.

Ses symptômes ressemblent, en moins grave, à ceux que l’on observait déjà dans le passé: fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, dorsales, au cours des cinq premiers jours. Les démangeaisons sont fréquentes. Puis apparaissent des éruptions cutanées, des lésions, des pustules et enfin des croûtes. Ces bulles se concentrent plutôt sur le visage, les paumes et plantes des pieds. Il n’existe pas de traitement pour la variole du singe, qui guérit en général spontanément, et dont les symptômes durent de 14 à 21 jours.

Le virus peut être transmis par contact direct avec les lésions cutanées.

« Le virus de la variole du singe peut être transmis par contact direct avec les lésions cutanées ou les muqueuses d’une personne malade, ainsi que par les gouttelettes (salive, éternuements, postillons…)«, precise Santé Publique France sur son site internet. En d’autres termes, les rapports sexuels, avec ou sans pénétration, réunissent ces conditions pour une contamination et le fait d’avoir plusieurs partenaires augmente le risque d’être exposé au virus.

Huit cas dans la région

Au 15 juin 2022 à 20 heures, selon les données de Santé Publique France mises jour chaque semaine, 125 cas confirmés de variole du singe ont été rapportés sur le territoire national. Huit cas ont été recensés en Nouvelle-Aquitaine en moins d’une semaine dont un cas à Bordeaux au milieu de la semaine dernière. Tous les cas investigués sont des hommes, âgés entre 20 et 63 ans (âge médian : 35 ans).

Leave a Comment